mardi 19 juin 2018

Binyamin Netanyahou a rencontré le roi Abdallah II de Jordanie..


Le Premier ministre Binyamin Netanyahou a effectué une visite-éclair de quelques heures à Amman où il a été reçu par le roi Abdallah II de Jordanie. Il s’agissait de leur première entrevue depuis 2014. Le principal sujet à l’ordre du jour a été la concentration de forces iraniennes et pro-iraniennes dans le sud-ouest de la Syrie, près des frontières avec Israël et la Jordanie. 

La Syrie a annoncé une vaste offensive très prochainement dans cette région pour tenter de chasser définitivement les forces rebelles, mais l’Iran et le Hezbollah pourraient bien profiter de cette situation pour s’installer également dans les zones qui seraient “libérées”.

Cette rencontre entre les deux dirigeants a lieu deux jours après que le gouvernement jordanien ait rappelé son ambassadeur à Téhéran et indiqué qu’il n’en nommera pas d’autre jusqu’à nouvel ordre.
Cette visite pose tout de même des questions quant au déséquilibre total des relations entre Israël et le royaume hachémite. Concernant la question iranienne, la Jordanie fait appel à Israël parce qu’elle sait qu’elle peut compter sur l’Etat juif pour “faire le sale boulot” et écarter le danger iranien de ses portes. 
Mais en-dehors de cela, l’attitude des autorités jordaniennes – le roi y compris – envers Israël est inacceptable depuis quelques années, sur la question du Mont du Temple notamment, où des déclarations les plus violentes les unes que les autres se sont fait entendre depuis Amman sans réaction  particulière de la part de Jérusalem.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Netanyahu pourrait-il se réjouir de la démission de son ministre de la Défense ?

Liberman a peut-être doublé Bennett à droite, mais avec de nouvelles élections en vue, cela place le Premier ministre exactement là où ...