mercredi 16 mai 2018

Les 10 Commandements / Ségoula de Rabbi Haïm Palagi z.t.l. et après Chavouôt...


  •  Les 10 Commandements

    Halakha No 1

    Les 10 Commandements :
    À Chavouôt, nous lisons dans la Torah, le passage des 10 Commandements.
    Cette lecture est lue sur une mélodie particulière (Taâm Élyone).
    Références : Rabbi Yaâkov Eben Habib z.t.l dans Èn Yaâkov Talmoud Yérouchalmi Massékhet Chékalim Perek 6,  Rabbi Yossef Bar Moché z.t.l l’élève du Téroumat Hadéchène dans Léket Yocher page 30, Masset Binyamin, Rabbi Abraham Gombiner z.t.l dans Maguen Abraham au début du Siman 494, Rabbi Zelmann Haâna z.t.l à la fin de son livre Chaâré HaTéphila, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura Saïf Katan 3.
    La plupart des Ashkenazim et certains Sépharadim ont l’habitude de se lever au moment, juste avant la lecture des commandements pour le respect et la suprématie  de cette lecture.
    Références  Rabbi Chalom Méssas z.t.l dans Chémech Oumaguen Siman 57 et dans la préface du Sidour Ôd Avinou Haï, Rabbi Rafael Baroukh Tolédano z.t.l  dans son Kitsour Choul’han Aroukh de page 174, Rabbi Yits’hak Hazan Chlita dans Yéhavé Daât tome 3 Siman 13, Rabbi Yossef Méssas z.t.l  dans Otsar Hamikhtavim volume 3 page 1849, Or Torah année 5747 Siman 134, ainsi est la coutume des juif d’Afrique du nord comme mentionne par Rabbi Sebban z.t.l. dans Chiyaré Hanéfech page 336 , Rabbi Moché Kalfon HaCohen z.t.l dans Mamlekhet Cohanim, Rabbi Chlomo Tolédano Chlita dans Divré Chalom Véémet  page 71, Rabbi Éliyahou Bitton dans Nétivot Hamaârav page 205 Ot 12, Chalmé Tsibour page 290 Ot 13, Rabbi Chmouël Abouhab z.t.l.  dans le Responsa Dvar Chmouël Siman 276, Rabbi Yéhouda Ayache z.t.l.  dans Maté Yéhouda Siman 1 Saïf Katan 6, Rabbi Yossef David Azoulay z.t.l. dans Tov Ayin Siman 11, Zékhor LéAbraham volume 1 Ot 60, Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l, dans Halikhot Chlomo page 377,

    Halakha No 2

    Les 10 commandements
    Certains Sépharadim ont l’habitude de rester assises pendant la lecture des 10 Commandements, car ils disent qu’une partie de la Torah n’est pas supérieure au reste de la Torah, même les 10 Commandements.
    Références : Voir la Guémara Bérakhot  page 12a, Responsa du Rambam Siman 46, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le
    Siman 146 Saïf 4, Rabbi Yéhouda Adaya z.t.l. dans le Responsa Yaskil Avdi volume 7 Siman 44, Rabbi Yossef David
    Azoulay z.t.l. dans Tov Ayin Siman 11, Rabbi Yossef  Chlomo Oyrbakh dans Achré Haïch page 440, Rabbi Ovadia
    Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Yom Tov page 314 Saïf 10 et  dans Yabiâ Omer Volume 2 Siman 16 Saïf Katan 3
    section Yoré Déâ, et  dans Yéhavé Daât tome 1 chap.29 et volume 6 Siman 8, Rabbi Yits’hak Yossef dans Yalkout Yossef

    Halakhot Séfer Torah volume 2 page 198.
     
    Dans tous les cas, il est important de se soumettre à la coutume de la Communauté dans laquelle nous prions, si les gens se lèvent, on se lèvera (avant la bénédiction de la Torah), même si on n’en a pas l’habitude, mais si les gens restent assis, nous resterons assis, pour ne pas provoquer d’histoire et de Polémiques au sein de la synagogue et pour ne pas transgresser la loi de « Lo TitGodédou » (de ne pas créer de clan dans une Communauté) D. nous en préserve, ce qui est bien plus grave !

    Références Rabbi Yossef David Azoulay z.t.l. dans Tov Ayine Siman 11, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Yom Tov page 314, Rabbi Yossef  Chlomo Oyrbakh z.t.l. dans Achré Haïch page 440, Rabbi Moche Sofer z.t.l. dans Kaf HaHaïm Ot 30.
      

    Aphorisme du Admour de Kalev

    De nombreuses difficultés dans la vie sont rendues plus faciles si nous ne tentons pas de porter plus que le fardeau du moment présent. S’occuper aujourd’hui que du fardeau du jour.

  •  Ségoula de Rabbi Haïm Palagi z.t.l. et après Chavouôt

    Halakha No 1

    La Ségoula de Rabbi Haïm Palagi z.t.l. :
    Ségoula : Rav Haïm Palagi z.t.l. a enseigné au nom de son père dans son ouvrage «Mo’èd Lékol ‘Haï» la Ségoula suivante : « La veille de Chavouôt, prenez 91 pièces et ajoutez-y 13 autres afin de parvenir à la somme de 104 (deux fois la valeur numérique du mot « Ben » qui signifie fils). Donnez cette somme à la Tsédaka afin d’aider les indigents et les érudits dans le besoin.
    C’est une Ségoula pour tous ceux qui sont sans enfants, afin de les aider à avoir une descendance et hâter la Rédemption finale.
    Références : Rabbi Haïm Palagi z.t.l. dans Moëd Lékhol Hai Pérek 8 Hodech Sivan Ot 6 et dans H’ouké Hahaïm Parachat Nasso Hélek Moussar Haskel, Rabbi Yaâkov Israeligia dans le Séfer HaTsédaka page 109b Ot 43, Rabbi Yossef David de Salonique dans Yémé David page 114 à 134.
    Le lendemain de Chavouôt
    Les sacrifices de Chavou’ot continuaient à être apportés au temple pendant 7 jours après la fête, c’est pour cette raison que nous avons le Minhag de ne pas réciter le Ta’hanoun (supplications) 7 jours après la fête de Roch ‘Hodech Sivan jusqu’au 13 Sivan (en incluant le 13) et en Diaspora jusqu’au 14 Iyar.
    Références : Rabbi Moché Isserlas dans le Choulhan Aroukh Siman 494, Saïf 3, Maguen Avraham, Saïf Katan 4, Rabbi Chlomo Auerbach z.t.l. dans Halikhot Chlomo, page 391, Rav Ovadia Yossef dans H’azon Ovadia Chlita, Halakhot Yom Tov, page 323, Rabbi Éliyahou Bitton Chlita dans Nétivot Hamaârav page 208 Halakha 29, Rabbi David Ovadia Chlita dans Nahagou Haâm Halakhot Chavouôt, Rabbi Yits’hak ben Walid z.t.l . dans le responsa Vayomer Yits’hak Ora’h Haïm siman 25, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf Hahaïm, sur Ora’h Haïm siman 494 Saïf Katan 52, Rabbi Rafael Baroukh Tolédano z.t.l .dans son Kitsour Choulhan Aroukh page 176., Rabbi David Ovadia chlita dans Chéérit Yossef volume 3, page 238, Rabbi Yitshak Yossef chlita dans Yalkout Yossef sur les lois de Téphila volume 2, Siman 131, Saïf 36, 
    Halakha No 2

    D’autre Poskim on le Minhag de ne pas réciter les Ta’hanounim (supplications) de Roch Hodech Sivan jusqu’au 13 Sivan (en incluant le 13) et pour les juifs de la diaspora jusqu’au 14 Sivan.
    Références Rabbi Yossef Méssas z.t.l dans son Responsa Maïm ‘Haïm Siman 50, Rabbi Yossef Ben Naïm z.t.l. dans son Séfer Noheg Bé’Hokhma page 50, Rabbi Éliyahou Bitton Chlita dans Nétivot Hamaârav page 208 Saïf 29, Rabbi David Ovadia Chlita dans Nahagou Haâm Halakhot Chavouôt, Rabbi Yits’hak Ben Walid z.t.l dans son Responsa Vayomer Yits’hak Ora’h Haïm Siman 25, Rabbi Rafael Baroukh Tolédano z.t.l .dans son Kitsour Choul’han Âroukh page 176.
    Nous avons le Minhag de ne pas réciter les Ta’hanounim (supplications) de Roch Hodech Sivan jusqu’à 7 jours après la fête de Chavouôt, jusqu’au 12 Sivan (en incluant le 12) de même pour les juifs de la diaspora. Les sacrifices de Chavouôt continuaient à être apportés au Temple pendant 7 jours après la fête.
    Références Guémara Roch Hachana page 4a, Rabbi Moché Bar Maïmone z.t.l Rambam, Halakhot Haguiga Chapitre 1 Halakha 7, Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Choul’han Âroukh section Ora’h Haïm Siman 494 Saïf 3, Rabbi Abraham Gombiner z.t.l dans le Maguen Abraham Saïf Katan 4, Rabbi Mordékhaï Yafé dans le Lévouch Siman 494, Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l, dans Responsa Halikhot Chlomo page 391, Rabbi Ôvadia Yossef z.t.l dans H’azon Ovadia volume Halakhot Yom Tov page 323, Rabbi Alexandrie Zoslin HaCohen z.t.l. dans son Séfer HaHagouda à la fin de la Guémara Haguiga, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm section Ora’h Haïm Siman 494 Saïf Katan 52,
    Le lendemain de Chavouôt s’appelle Isrou ‘Hag, certains ont le Minhag (coutume) d’organiser une cérémonie de Guéniza, d’enterrer avec respect tous les livres et objets de Kédoucha (sainteté) inutilisables. Ceci avec des chansons et des piyoutim tout en accompagnant la Guéniza au cimetière. Nous faisons ceci pour montrer l’honneur donné à la Torah et l’amour qu’elle a à nos yeux.
    Références : Voir Guémara Bérakhot page 48 b sur les morts de Bétar, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh, Ora’h Haïm siman.124 Siman 5 et dans le Choul’han Aroukh Yoré Déâ siman 282 Siman 10, Rabbi Éliyahou Bitton Chlita dans Nétivot Hamaârav page 207 Halakha 24, Rabbi David Ovadia Chlita dans Nahagou Haâm page 107saif 10, Rabbi Yossef Méssas z.t.l. dans Maïm Haïm Siman 50, Otsrot HaMagreb Halakhot Chavouôt, Rabbi Yossef Ben Naïm z.t.l.dans Noheg Bé’Hokhma page 50.

    Aphorismes :

    Si je n’étais pas tombé, je ne me serais pas relevé,

    Si je n’avais pas été plongé dans les ténèbres, je n’aurais pas pu voir la lumière,

    A la réussite et Réfoua Chéléma de tout le Âm Israël, Amen

Calendrier sur le site avec le compte du Omer

Télécharger le compte du Omer (Beth Habad) fichier PDF

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

  •  Hilloulot 2 Sivan
    Rabbi Chlomo Yédidyah z.t.l Av Beit Din de NaAmon, décédé en 1831
    Rabbi Eliézer Nissan z.t.l ben Rabbi Naphtali z.t.l de Zdikov
    Rabbi Guérchon z.t.l de Miamfala Kloiz brodi
    Rabbi Haïm Élâzar Chapira z.t.l Admour de Mounkatch, Rav de Munkacz (Russie), auteur du Responsa Min’hat Élâzar, Darké Téchouva sur le Yoré Déâ, Nimouké Ora’h Haïm, Oz VéChalom sur les lois de Tefillins et Milah, et beaucoup d’autres livres, né en 1871, décédé en 1937)
    Rabbi Haïm Réouven Gabay z.t.l de Babylone
    Rabbi Israël Haguer z.t.l Admour de Vijnits, auteur du Ahavat Israël, né en 1860, décédé en 1935
    Rabbi Mordékhaï Yéhézkiyahou ben Chimôn z.t.l, décédé en 1994
    Rabbi Yaâkov Ben Chaoul Dweik HaCohen z.t.l grand rabbin de Aram Tsouva (syrie). Le Rav était un Darchane exceptionnel et avait un grand impact sur le public, bien qu’il témoigne qu’il n’aimait pas parler publiquement. Au début de son livre «Dérekh Emouna» le Rav rappelle les difficultés de sa vie, la mort de ses trois femmes ces deux fils et une fille, une vie de pauvreté et les efforts pour imprimer ces livres. Auteur du Dérekh Emouna sur le Moussar, Chéérit Yaâkov sur les 4 semaines des Parachiyot spéciale et à la fin du livre le Kountrass Michkénot Yaâkov sur les Drachot, né en 1838, décédé en 1929
    Rabbi Yaâkov Wehl z.t.l, auteur de la Haggadah Ki Yéchalkha binkha divers livres du Talmud, comprennent Chékalim, Moëd Katan, Haguiga, Horayot, Méîlah et Kritout et House Calls to Eternity sur l’histoire de la vie de sa mère, Mme Selma Wehl z.t.l. Né en 1937, décédé en 2007
    Rabbi Yaâkov Davik HaCohen z.t.l, responsable du Beth Din en Erets Israël, auteur du livre « Derekh Emouna », décédé en 1919
    Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen.

Refoua Chelema et Réusite

  • Toutes les Halakhot sont dédiées à la protection et à la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • mon épouse Sarah bat Fortuné,
    • Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
    • Haim Eliézer Ben Tilah
    • Anael bat Chlomo
    • Eli Eliyahou Ben Victorine
    • Noam Yéhouda ben Yéhoudit
    • Noah mylene bat Esther katie
    Amen

Léilouy Nichmat

  • De tous les défunts du âm Israël et en particulier
    • Sarah Bat Rosa z.t.l.
    • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
    • Gérard Guerchon Ben Yitshak
    • Fortuné Bat Camille Camouna
    • Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
    • Léon Yéhouda ben Rahel véElichä z.t.l
    • Lidia Soufir z.l.
    • Ephraim ben yehouda et Alice
    • Tsipora bat Esther
  • Soutenir la diffusion de la Torah en France, au  Canada et en Israël.

    Merci grâce a vous des milliers de personnes lisent ces halakhot, Merci.

    Vous pouvez dédier des Halakhot

    • A une personne chère
    • A la guérison
    • A l’élévation de l’âme
    • A la protection des enfants
    • A la réussite Matérielle
    • A une aide pour trouver son conjoint

    �� Sympa les amis �� de faire un don ��

    Merci !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LE CARDINAL SARAH AUX 12.000 PÈLERINS DE CHARTRES : TERRE DE FRANCE, RÉVEILLE-TOI !

Peuple de France, retourne à tes racines ! On peut décider de ne pas en parler. C’est, d’ailleurs, le choix d’une grande partie de la...