jeudi 19 avril 2018

Netanyahu : la lumière d’Israël vaincra les « ténèbres » des ennemis....


Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, dans un discours fougueux lors de la cérémonie d’allumage des flambeaux marquant le 70e anniversaire de l’indépendance d’Israël, a déclaré que l’État juif devient une « puissance mondiale » et a déclaré que sa lumière vaincra les « ténèbres » des ennemis.
« Nous sommes en train de transformer Israël en une puissance mondiale montante », a dit Netanyahu au Mont Herzl à Jérusalem avant d’allumer un flambeau au nom de tous les gouvernements d’Israël depuis la fondation de l’État.
Le Premier ministre a remercié le président américain Donald Trump pour sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et de déplacer son ambassade dans la ville sainte le mois prochain.
Qualifiant la relation actuelle d’Israël avec les États-Unis d’“historique”, Netanyahu a déclaré : « Merci, Président Trump ! Merci l’Amérique ! »
Faisant allusion à la rhétorique belliqueuse sans précédent de l’Iran, le Premier ministre a juré que personne ne pourra « éteindre » la « lumière » d’Israël.
« Tous les anciens peuples exilés de leurs terres ont disparu et se sont dispersés dans tous les pays. Mais nous, le peuple juif, qui étions comme une feuille emportée par la tempête de l’exil, avons refusé de disparaître et sommes restés fidèles à Sion », a-t-il dit.
 En l’an 70 après J.-C., la menorah a disparu, mais aujourd’hui, à l’occasion du 70e anniversaire d’Israël, la menorah est le symbole de notre pays et sa lumière est plus forte que jamais ».
S’adressant aux ennemis d’Israël, Netanyahu a fièrement déclaré que « dans 70 ans, vous trouverez ici un pays beaucoup plus fort parce que ce que nous avons fait jusqu’à aujourd’hui n’est que le début ! »
« Aujourd’hui, certains veulent éteindre… la lumière de Sion. Je vous promets que cela n’arrivera pas parce que notre lumière vaincra toujours leurs ténèbres. Nous sommes aussi forts et déterminés que jamais », a-t-il déclaré sous les applaudissements de la foule.
« Nous n’hésiterons pas à affronter ceux qui veulent nous éradiquer, parce que nous savons que se défendre avec notre propre force est l’essence même de l’indépendance », a ajouté Netanyahu. « Notre main est tendue pour la paix avec nos voisins qui cherchent la paix ».
« L’admiration à l’égard d’Israël se répand enfin dans les pays arabes. Il y a là, je crois, de véritables germes de paix », a-t-il dit.
Il a déclaré qu’Israël relèverait toujours le défi de se défendre contre ses ennemis si nécessaire. Sa capacité à se défendre par elle-même, a-t-il dit, est « l’essence même de l’indépendance ».
Netanyahu a reconnu les désaccords dans la société israélienne mais a appelé les citoyens à maintenir le respect et la compréhension mutuels.
Le Président de la Knesset, Yuli Edelstein, s’adresse à la cérémonie annuelle du Yom HaAtsmaout au cimetière militaire du Mont Herzl à Jérusalem, le 18 avril 2018 (Capture d’écran : GPO).
Les préparatifs de la cérémonie officielle ont été éclipsés cette année par une querelle acharnée entre Edelstein et la ministre de la Culture Miri Regev au sujet de la détermination de Netanyahu à assister à l’événement et à s’adresser aux invités. Traditionnellement, le président de la Knesset est le plus haut fonctionnaire de l’événement et il est tenu à l’écart de la politique. Edelstein, qui voulait au départ boycotter l’événement, est parvenu à un compromis permettant à Netanyahu d’allumer une torche et de faire un court discours.
Mais le discours « court », pour lequel 5 minutes ont été allouées au Premier ministre, s’est prolongé de près de 14 minutes, beaucoup plus longtemps que l’allocution d’Edelstein, d’une durée de huit minutes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Gap: la publicité à la fillette voilée piétine les principes républicains parAurélien Marq.....

Dans une publicité pour sa gamme « kids », la marque de vêtements Gap montre une petite fille vêtue d’un voile. Or, un voile islamique ...