dimanche 15 avril 2018

Frappes en Syrie: Israël ferme une partie de son espace aérien au-dessus du Golan....


Bien que le chef de la diplomatie française ait affirmé qu'une deuxième phase de frappes contre la Syrie n’était pas envisagée pour le moment, Israël a pris la décision de fermer une partie de son espace aérien au-dessus des hauteurs du Golan.
Israël a fermé une partie de l'espace aérien au-dessus des hauteurs du Golan après les frappes réalisées dans la nuit de vendredi à samedi par les États-Unis, le Royaume-Uni et la France contre la Syrie, a rapporté le média israélien, Yediot Aharonot.
Selon le journal, il s'agit d'un territoire s'étendant des hauteurs du Golan à l'est du Jourdain. Il est interdit aux compagnies aériennes de voler dans cette zone à la hauteur de plus de 1.500 kilomètres.
Le journal précise également que cette partie de l'espace aérien restera fermée jusqu'à la fin du mois d'avril.
Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont attaqué dans la nuit du 13 au 14 avril des sites d'infrastructures militaires en Syrie. Cette coalition tripartite a tiré plus de 100 missiles (l'année dernière, l'aérodrome militaire syrien de Shayrat avait déjà été attaqué par 59 missiles) dont la plupart ont été abattus à l'approche de leurs objectifs.
Le chef de la diplomatie française a affirmé que l'objectif des frappes «contre l'arsenal chimique syrien a été atteint» et qu'il n'y avait pas à ce stade de deuxième phase envisagée, indique Reuters.
Moscou a violement fustigé les frappes, affirmant que par leurs actions, les États-Unis laissaient faire les terroristes en Syrie. La Russie a également annoncé samedi convoquer une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'Onu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LE CARDINAL SARAH AUX 12.000 PÈLERINS DE CHARTRES : TERRE DE FRANCE, RÉVEILLE-TOI !

Peuple de France, retourne à tes racines ! On peut décider de ne pas en parler. C’est, d’ailleurs, le choix d’une grande partie de la...