mardi 13 mars 2018

Le Mossad fait ses premiers investissements dans la technologie d’espionnage...


L’agence de renseignement israélienne, le Mossad, a déclaré que son nouveau fonds d’innovation technologique a achevé une première série d’investissements dans des start-ups israéliennes qui pourraient aider l’agence dans ses opérations secrètes, à relever les défis actuels et futurs.
Le Mossad n’a pas révélé les noms des entreprises dans lesquelles il a investi, ni le montant, mais a indiqué que les sociétés dans lesquelles le fonds avait investi au premier tour avaient été choisies après avoir analysé leur potentiel, en adaptant les technologies aux besoins de l’organisation et en évaluant la contribution que l’investissement apporterait aux deux entités. Dans son appel à candidatures, l’agence a reçu de nombreuses propositions de start-ups dans un large éventail de domaines et à différents stades de développement, a indiqué l’agence.
Le Mossad a créé Libertad en juin 2017, déclarant ne pas chercher une participation dans les entreprises dans lesquelles il injectera des fonds, et il n’y aura aucune main mise sur la propriété intellectuelle des technologies développées, qui appartiendront à la start-up.
Le Mossad n’exigera pas non plus de redevances de la part des entreprises. En retour de l’investissement, cependant, le Mossad obtiendra une licence pour utiliser la technologie développée.
La technologie est déjà l’un des principaux moteurs de la croissance de l’organisation, a déclaré le Mossad.
Les « technologies révolutionnaires élargiront les capacités de l’institution et la rendront meilleure pour faire face aux défis de l’avenir », a déclaré le chef du Mossad, Yossi Cohen, dans un communiqué publié dimanche.
Les entreprises sélectionnées doivent travailler sur leurs projets de recherche et de développement et livrer leurs produits à l’agence au cours de 2018-2019.
Le Mossad, l’agence de sécurité du Shin Bet et même l’armée israélienne sortent de l’ombre et ouvrent leurs portes aux entreprises civiles, car une plus grande coopération est nécessaire pour gagner des batailles qui vont du terrain à la cyber-sphère. Les services de sécurité du Mossad et du Shin Bet participent ouvertement aux cyber-événements de Tel-Aviv pour recruter de nouveaux talents dans leurs unités technologiques. Ils luttent également pour retenir les employés qualifiés, car le secteur de la technologie de la nation start-up et ses hauts salaires aspirent les meilleurs talents.
Au moment de la création de Libertad, le Mossad a déclaré que ses domaines d’intérêt étaient : les technologies robotiques dans différents domaines pour l’utilisation terrestre, maritime et aérienne; les technologies de l’énergie et de batteries; des outils pour permettre le cryptage de l’information à haute vitesse; des logiciels pour identifier les traits de personnalité à des fins de profilage de personnalité, basés sur le comportement et l’activité en ligne; l’apprentissage automatique et l’automatisation pouvant aider à synthétiser les documents, les cataloguer et traiter les données en hébreu et dans d’autres langues.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

20 astuces naturelles pour réutiliser mes déchets...

Coquille d'oeuf, écorce de citron, épluchures de pomme de terre...Ne jetez pas ces éléments organiques car ils possèdent bien des v...