lundi 26 mars 2018

Le commandant des Renseignements militaires avertit du danger iranien....


Le général Hertzi Halévy, commandant des Renseignements militaires (Aman) a lancé dimanche un avertissement quant aux intentions iraniennes près des frontières israéliennes. Devant la conférence annuelle de Yediot A’haronot, il a exposé la carte des menaces auxquelles Israël fait face actuellement.
Comme il fallait s’en douter et comme le Premier ministre l’avait dit à de nombreuses reprises, le général Halévy a dit que l’accord signé entre les grandes puissances et l’Iran avait “donné des ailes” au régime des mollahs, qui se sent désormais libre d’agir comme il l’entend tant dans son programme balsitique comme dans son hégémonie dans la région. L’officier a établi une échelle des dangers régionaux, au sommet de laquelle il place sans hésiter l’Iran. Il a accusé ce pays de se servir de la Syrie et du Liban pour affermir sa présence provocatrice non loin d’Israël, en contradiction totale avec les intérêts de ces deux pays qui souffriraient beaucoup d’un conflit avec Israël. Hertzi Halévy a également fait allusion au fait que les Renseignements israéliens partagent beaucoup d’informations avec des services et gouvernements étrangers afin que ces derniers soient au courant de la situation extrêmement fragile et ne soient pas un jour étonnés de la réaction de Tsahal. Le général a prévenu qu’une guerre est possible en 2018 au nord du pays, contre le Hezbollah, bras armé de l’Iran. Il a estimé que la clé est dans les mains du gouvernement libanais.
Puis il a abordé la sphère arabe palestinienne, avec notamment les festivités du 70e anniversaire de l’Etat d’Israël qui approchent et les dangers qui sont inhérents à cette période. Il a noté l’attitude dangereuse voire suicidaire de l’Autorité Palestinienne et de son chef Mahmoud Abbas,  qui risquent de diffuser des messages d’incitation sans équivoque à la population arabe palestinienne et notamment à la jeunesse.
Quant au Hamas, le commandant d’Aman a noté que l’organisation terroriste est dans une phase critique de son existence et qu’elle risque d’opter pour une fuite en avant violente avec les conséquences prévisibles. Il a accusé le Hamas de s’être jeté dans les bras de l’Iran et d’utiliser sa population contre Israël au prix d’une grave crise humanitaire. Le général a donné l’exemple de la prochaine “marche du million” que le Hamas organise vendredi en direction de la clôture de sécurité. Il a averti que l’organisation terroriste veut “frapper un grand coup médiatique” en poussant des foules à tenter de traverser la frontière, avec le cortège de morts que cela entraînerait mais avec une nouvelle victoire médiatique face à la communauté internationale. D’après les renseignements, de nombreux terroristes seront habillés en civil afin de fournir les images recherchées. Hertzi Halévy a toutefois prévenu que Tsahal défendra avec détermination la souveraineté du territoire israélien.
Enfin, Hertzi Halévy a évoqué les “révélations” sur l’attaque israélienne contre un site nucléaire syrien en 2007. Il a regretté que ce succès ait été désormais transformé par certains en “échec des Renseignements militaires” à cause du fait qu’il ait fallu deux ans pour être certain de quoi il s’agissait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LE CARDINAL SARAH AUX 12.000 PÈLERINS DE CHARTRES : TERRE DE FRANCE, RÉVEILLE-TOI !

Peuple de France, retourne à tes racines ! On peut décider de ne pas en parler. C’est, d’ailleurs, le choix d’une grande partie de la...