mercredi 8 novembre 2017

"Les palestiniens vont 100 ans en arrière"


Le premier ministre Benyamin Netanyahou a pris part mardi à la session festive de la Knesset marquant le 100e anniversaire de la déclaration Balfour.

"La déclaration Balfour a mis le feu aux cœurs des juifs du monde entier et a insufflé un formidable élan au yishouv juif… Pour être clair, sans le dévouement, le sacrifice, le courage et la préparation des terres dans notre pays, nous n'aurions pas pu voir notre indépendance, mais la déclaration Balfour a préparé le terrain international et soutenu le sionisme en Europe, en Amérique et dans d'autres parties du monde, contribuant ainsi grandement à la renaissance de notre peuple," a déclaré Netanyahou dans son discours.

"Malheureusement, peu de temps après, la Grande-Bretagne a renié ce qui avait été promis dans la déclaration Balfour, une tragédie, car notre manque de souveraineté avant 1948 a empêché le sauvetage de millions de juifs qui ont péris dans l'Holocauste."

Le premier ministre a évoqué les efforts déployés par l'autorité palestinienne et ses alliés pour délégitimer la déclaration Balfour et forcer la Grande-Bretagne à présenter des excuses pour la déclaration. "Même après l'adoption de la déclaration, même dans le monde arabe, la déclaration Balfour était comprise, et Faysal a reconnu le droit des juifs d'établir leur foyer national en Terre d'Israël tout en établissant un royaume arabe unifié dans le monde arabe. 

Il a soutenu la coopération entre juifs et arabes sur la base de la compréhension mutuelle et la fraternité, mais les nationalistes arabes ont attaqué la déclaration Balfour. La déclaration a donné une couverture pour l'incitation et la violence, notamment grâce aux encouragement du mufti Amin al-Husseini."

"Celui qui cherche les racines du monde islamique fait face à ce que nous avons vu ici ces dernières années, les modérés, comme Faysal, et les extrémistes, comme le mufti. Nous renforçons nos relations avec les modérés de la région, et comme nous avons établi la paix avec l'Egypte et la Jordanie, nous travaillons à la paix avec les autres pays arabes qui sont avec nous. Je ne peux qu'espérer que les palestiniens adopteront finalement cette approche," a déclaré Netanyahou.

"Quand les dirigeants palestiniens appellent la déclaration Balfour un crime et appellent le gouvernement britannique à présenter des excuses pour celle-ci, ils ne vont pas de l'avant, ils reculent de 100 ans. La racine du conflit est le refus de 100 ans de reconnaître le sionisme et l'état d'Israël dans ses frontières, peu importe où elles sont tracées."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

20 astuces naturelles pour réutiliser mes déchets...

Coquille d'oeuf, écorce de citron, épluchures de pomme de terre...Ne jetez pas ces éléments organiques car ils possèdent bien des v...