dimanche 19 novembre 2017

La femme de Ygal Amir : ‘Les balles n’ont pas causé la mort de Rabin, j’ai 18 preuves tangibles ‘....


La demande d’un nouveau procès pour Ygal Amir accusé d’avoir tué le premier ministre par la femme du prisonnier ne s’arrête pas là. Sa femme a annoncé qu’elle a recueilli, plus de 18 preuves tangibles, qui démontre que Rabin n’a pas été assassiné par Yigal Amir. L’épouse d’Amir demande au public des preuves supplémentaires.

Après avoir annoncé la mise en place d’une nouvelle équipe de défense pour un nouveau procès de celui qui a tué  l’ancien Premier ministre , sa femme a annoncé ce matin (dimanche) qu’elle avait en sa possession accompagné d’avocats la preuve que Amir n’avait pas causé la mort de Rabin.
Larissa Trimbobler a lu un émail à l’équipe de défense en Suisse. ‘Je suis heureux de vous informer que nous avons plus de 18 preuves concluantes que les balles tirées par Yigal Amir sur le Premier ministre Yitzhak Rabin, le 4 novembre 1995 ne sont pas celles qui ont causé sa mort’, indique la lettre.
Et les médias internationaux, ne travailleront pas en coopération avec ceux d’Israël. Cependant, les avocats sont intéressés par des preuves supplémentaires et demandent au public de les aider à exposer la vérité.
‘Pouvez-vous demander aux jeunes de votre beau pays et au reste de ses citoyens (à l’exception de tous les politiciens et les médias, les journalistes et les personnalités de la télévision!) de coopérer dans la recherche et exposer la vérité. Toute personne qui a des preuves supplémentaires, s’il vous plaît , veuillez nous les envoyer anonymement ‘, dit la lettre.
Dans un e-mail publié par Larissa Trimbobler, elle a également détaillé quelles preuves les avocats recherchent. ‘Yigal Amir a donné son consentement.’ A la fin du sabbat, Larissa Trimbobler a annoncé la formation du processus pour soumettre une demande pour un nouveau procès dans son cas. Elle a ajouté que ‘la décision a été faite avec l’autorité et après que Yigal Amir a donné son consentement.’
L’épouse d’Amir a également déclaré que son mari qui a été condamné injustement à la réclusion à perpétuité, ne sera pas médiatisé par les médias en Israel, mais seulement gérée par une entreprise suisse qui ne donnera aucun détail aux médias du pays.
Ces dernières semaines, le jour anniversaire des 22 ans depuis l’assassinat du premier ministre , Larissa Trimbobler a utilisé Facebook, et a affirmé que son mari avait été effectivement responsable de l’assassinat mais n’est pas responsable directement de sa mort : «Il s’est sacrifié pour cette nation, et on a fait de lui un ennemi et de plus un criminel» 
‘Mon mari n’était pas membre du Shin Bet et n’a pas coopéré avec le Shabak. Et ceux qui prétendent le contraire, devront le prouver’, at-elle ajouté. «Parce qu’il est très facile d’accuser sans que vous ayez à le prouver. Mon mari voulait empêcher un désastre pour le pays, et voyait cela comme un moyen unique de sauver d’autres personnes innocentes, victimes de la paix future. ‘ Selon les mots de Larissa Trimbobler, Rabin ‘menait une politique selon laquelle au moins la moitié des gens pensaient que c’était un désastre pour tout le pays ‘.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"Shoah" : un événement cinématographique...Film !

En hommage à Claude Lanzmann, disparu le 5 juillet, ARTE rediffuse les neuf heures de son monumental "Shoah" : un événement cin...