mardi 14 novembre 2017

Israël refuse l’entrée à des politiciens français partisans du BDS....


Le ministre de l’Intérieur Arié Dery a annoncé qu’il suivra la recommandation du ministre de la Sécurité intérieure Guilad Erdan et empêchera l’entrée en Israël de membres du parlement européen, du parlement français et de maires de France qui soutiennent le terrorisme et le mouvement BDS. 
Une délégation d’une vingtaine de membres devait arriver en Israël prochainement et avait indiqué que l’un des objectifs principaux de sa visite était de rendre visite au terroriste Marwan Barghouti qu’ils soutiennent déjà depuis la France.
Le ministre de l’Intérieur a souligné que ce n’est pas la première fois qu’il interdit l’entrée à des activistes du BDS mais que cette fois-ci il s’agit d’une délégation entière qui vient en Israël pour se livrer à des provocations et apporter son soutien à un archi-terroriste.
Le ministre Guilad Erdan a déclaré: « Dans le cadre de la politique de fermeté que j’applique afin de combattre les partisans du boycott nous n’autoriserons pas l’entrée en Israël de ceux qui veulent porter atteinte à l’Etat d’Israël et apporter leur soutien à un terroriste qui a du sang juif sur les mains… ».
Les membres de la délégation ont été prévenus par les autorités israéliennes afin qu’ils puissent annuler leur voyage. Dans le cas contraire, ils seront refoulés dès leur arrivée en Israël.
Sans suprise, la délégation française était composée d’élus communistes et de la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Elle avait aussi l’intention de rencontrer le terroriste franco-palestinien Salah Hamouri, membre du FPLP, et détenu en Israël pour sa tentative d’assassinat sur le rav Ovadia Yossef en 2005.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Netanyahu pourrait-il se réjouir de la démission de son ministre de la Défense ?

Liberman a peut-être doublé Bennett à droite, mais avec de nouvelles élections en vue, cela place le Premier ministre exactement là où ...