jeudi 16 novembre 2017

Critiques contre l’islam, Facebook recrute des Marocains pour supprimer les « posts » ?


Facebook vient d’annoncer l’adoption d’une politique formelle pour supprimer des pages ou des publications visant à critiquer l’islam. Selon le site d’information Top Conservative News, Facebook aurait recruté plusieurs personnes dans trois différents pays pour accomplir cette mission. Elles seraient payées $1.50 de l’heure afin de supprimer toute publication ou l’islam serait critiqué. La moitié de ces employés effectueraient cette tâche depuis un bureau basé au Maroc, poursuit la même source.
Cette nouvelle politique de Facebook intervient après l’ultimatum lancé par le Premier ministre Turc, au lendemain de l’attaque contre Charlie Hebdo. Ahmet Davutoglu qui avait participé à la marche pour la liberté d’expression à Paris, avait bloqué l’accès à des centaines de site internet qui avait publié les caricatures du journal satyrique.
Le gouvernement turc avait demandé à Facebook de choisir entre „Banir les critiques contre l’islam ou l’interdiction de Facebook en Turquie“. Facebook avait alors répondu qu’il instituait une interdiction mondiale sur la critique de l’islam sur son réseau social.
Cette annonce intervient deux semaines après que Marc Zuckerberg s’était engagé publiquement à soutenir la liberté d’expression après les meurtres de Charlie Hebdo.

Kommentar schreiben

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Manger dans la Souccah...

  Manger dans la Souccah Halakha 1 C’est un commandement positif de consommer au moins 28 g de pain dans la souccah, le premier so...