dimanche 6 août 2017

Si tu soutiens la Palestine, tu es un lâche.....


Comme chaque fois, nous sommes très ébranlés d’apprendre que d’innocentes victimes juives, dont beaucoup sont jeunes, ont été tuées ou blessées lors d’attaques d’Arabes palestiniens en Israël.

Pendant ce shabbat, nos pensées sont aux côtés d’un homme gravement blessé lors d’une attaque dans la ville israélienne de Yavne, ce mercredi 2 août 2017.
Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.
Niv Nehemiah a été poignardé et gravement blessé par un jeune arabe palestinien dans un supermarché, lors d’une attaque d’une lâcheté inouïe.
Nehemiah, âgé de 43 ans, qui travaillait au supermarché, était en train de mettre en rayon des produits lorsque l’attaquant a soudainement sorti un couteau et l’a poignardé dans le haut du corps.
Bien que blessé, la victime s’est défendue courageusement. Il a bloqué l’allée avec un caddie. Il a ensuite fui et a été poursuivi par le terroriste arabe.
D’après les médias israéliens, Sigalit Nehemiah, sa femme, a dit que la situation de son mari s’améliorait légèrement, mais qu’il restait en danger de mort. L’hôpital Kaplan de Rehovot a confirmé vendredi que l’état de Nehemiah s’améliorait, mais qu’il était toujours dans un état critique et qu’il resterait en soins intensifs.
Cette attaque terroriste haineuse et lâche montre le vrai visage de cette lutte au nom de la Palestine. Les terroristes palestiniens ciblent délibérément des civils, des gens qui travaillent, des femmes enceintes, des enfants et des jeunes sans défense.
Le 21 juillet dernier, un autre terroriste arabe, un Palestinien de 19 ans s’est infiltré dans une maison pour poignarder à mort 3 Israéliens assis à leur table du shabbat. La famille célébrait la naissance d’un nouveau petit-fils avec des amis lorsque le terroriste arabe est entré chez eux.

De quelle cause palestinienne êtes-vous défenseurs ?

Nous peinons à comprendre l’esprit tordu de cette lutte au nom de la Palestine qui voit non pas des personnes innocentes, des enfants ou des personnes âgées, non pas des individus que l’on doit chérir, mais une cible pour faire un carnage.
De tels gestes insensés montrent que cette idéologie malicieuse de la lutte « au nom de la Palestine » doit être anéantie. Et je veux dire complètement anéantie.
Quand on défend une cause, on doit d’abord épargner les civils, les femmes, les enfants et les familles. Comment peut-on soutenir à une cause qui encourage à cibler des innocents ?
Que les Arabes palestiniens apprennent à comprendre ce qu’est une cause légitime. Aucune cause n’est défendable quand elle a recours à des moyens de terreur. Il n’y a pas de cause qui légitime l’assassinat des civils.
Le but des Palestiniens n’est pas la moindre « libération » comme ils prétendent, mais la destruction totale d’un autre peuple, porteur de cinq mille ans d’histoire. Cette ignoble entreprise appelée « la cause palestinienne » est une machine d’extermination contre le droit des Juifs, droit internationalement reconnu de se gouverner dans leur propre patrie historique.
Perçue comme une cause révolutionnaire par les fanatiques du Moyen-Orient, la « cause palestinienne » alimente une idéologie qui emploie et diffuse le terrorisme.
D’ailleurs cette « cause » a largement contribué à créer d’autres métastases et a attisé les braises de l’islam radical partout sur terre. Elle a été la matrice dont sont sorties la plupart des techniques constituant le terrorisme djihadiste moderne, dont le recours aux attaques avec des couteaux et des voitures béliers.
Il y a quelques jours, une attaque similaire à Hambourg a visé une dame allemande âgée de 50 ans. Elle a été poignardée à la poitrine, mais elle a reçu les soins nécessaires et a survécu.
L’auteur de l’attaque : Ahmed A., un Arabe palestinien de 26 ans né aux Émirats arabes unis (EAU). Un fait rare ; des médias ont rapporté que ce terroriste a été neutralisé par 4 Tunisiens. Ils se sont lancés à sa poursuite et lui ont jeté des chaises.
Alors que l’assaillant, qui portait un couteau ensanglanté, a refusé d’obtempérer, un immigrant tunisien a saisi une barre de fer et a commencé à le cogner, jusqu’à ce qu’il soit totalement neutralisé.
Cet acte courageux a été salué par la chancelière allemande Angela Merkel.
Nous rappellerons aussi que en 2015, l’auteur du pire attentat en Tunisie (37 victimes, tous des touristes à Sousse) Seifeddine Rezgui, était un supporter du Hamas et rêvait de mourir à Jérusalem.
Qu’espèrent obtenir les Palestiniens et leurs sympathisants en prenant fait et cause pour le terrorisme contre les civils, en Israël et ailleurs dans le monde ? Vont-ils avoir plus d’appuis pour « leur cause », avec les maux qu’ils causent ?
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
De quelle « cause palestinienne » êtes-vous défenseurs ?
A ceux qui font de la Palestine leur credo : si vous soutenez la Palestine, vous êtes (sans même le savoir) aussi lâches que ces Palestiniens.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire