dimanche 16 juillet 2017

Macron viendra bientôt en Israël, adresse ses condoléances pour le meurtre des 2 policiers au mont du Temple.....


Le président français a invité le Premier ministre de l’état juif qui « du fond du coeur dit merci’ ; Macron assure Netanyahu de sa « vigilance » pour assurer le suivi du programme nucléaire iranien ; Rachel Jedinak : ‘la vie ne tient parfois qu’à trois mots’...


Les chefs d’états français et israélien ont commémoré ensemble les victimes de la rafle du Vel d’HIv. C’est la première fois qu’un dirigeant israélien y est présent.

Le 16 juillet et les jours suivants, à la demande des Allemands, plus de 13 000 Juifs – dont 4 115 enfants – sont arrêtés à leur domicile à Paris et en banlieue, par 9 000 fonctionnaires français, dont environ 5 000 policiers sous les ordres de René Bousquet, chef de la police de Vichy.
Cette rafle représente néanmoins à elle seule plus du quart des 42 000 Juifs envoyés de France à Auschwitz en 1942, dont seuls 811 reviendront chez eux après la fin de la guerre.
« Son cher Bibi » et Emmanuel Macron se sont entretenus pendant plus d’une heure sur la reprise des pourparlers entre les Israéliens et les Palestiniens pour travailler à la mise en place d’une solution à deux états, sur le programme nucléaire iranien, sur l’armement du Hezbollah dans le sud Liban ainsi que la guerre qui sévit en Syrie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Défense: La tactique de Tsahal pour détruire les tunnels terroristes du Hamas...

Parfois, la meilleure solution pour contrer une menace est de l’affronter sur le terrain. C’est ce que fait l’unité Yahalom du Corps du...