vendredi 14 juillet 2017

Fusillade dans la Vieille ville de Jérusalem, l'esplanade des Mosquées fermée.....


Trois assaillants ont tué par balles, vendredi 14 juillet, deux policiers israéliens dans la Vieille ville de Jérusalem avant d'être abattus par les forces de sécurité israéliennes. L'esplanade des Mosquées a été fermée.


En raison de ces tirs, les prières du vendredi n'auront pas lieu sur l'esplanade des Mosquées, le troisième lieu saint de l'islam, où des milliers de musulmans se réunissent chaque semaine.
Les agresseurs sont arrivés sur l'esplanade des Mosquées (mont du Temple pour les Juifs) et ont pris à pied la direction d'une des portes de la Vieille ville, a déclaré une porte-parole de la police, Luba Simri.
"Lorsqu'ils ont aperçu les policiers, ils ont tiré sur eux  puis ont pris la fuite vers l'une des mosquées du Mont du Temple", a-t-elle ajouté. "Une chasse à l'homme a été lancée et les trois terroristes ont été tués par la police". Des armes à feu  ont été retrouvées sur eux, a-t-elle précisé.
C'est la première attaque d'une telle ampleur à l'arme à feu depuis des années à l'intérieur des remparts de la Vieille ville, située à Jérusalem-Est annexée et occupée par Israël. En contrebas de l'esplanade, le mur des Lamentations, désigné sous le nom de mont du Temple par les juifs, est le lieu le plus sacré du judaïsme.
Depuis octobre 2015, Israël et les Territoires palestiniens sont en proie à des violences qui ont causé la mort de 280 Palestiniens, 42 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Érythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l'AFP. La majorité des Palestiniens tués sont des assaillants ou assaillants présumés, souvent jeunes, agissant seuls et armés de couteaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire