mercredi 21 juin 2017

Aliza Bin-Noun: «Le principal obstacle à la paix, c'est le refus de reconnaître Israël en tant qu'État-nation»


FIGAROVOX/TRIBUNE - Cinquante ans après la guerre des Six-Jours, l'ambassadrice d'Israël en France rappelle que celle-ci avait pour objectif l'anéantissement de l'État hébreu.

Ce mois marque les 50 ans de la victoire d'Israël pendant la guerre de 1967, connue sous le nom de guerre des Six-Jours. Durant cette guerre défensive contre des armées arabes hostiles, Israël a triomphé et est parvenu à réunifier son ancienne capitale, Jérusalem. 
Contrairement à une idée répandue, malgré tous les changements qu'elle a provoqués, la guerre de 1967 n'est pas la cause des réalités actuelles. L'agression militaire de mai 1967 découlait du rejet fondamental du droit même d'Israël à exister, quelles qu'en soient ses frontières. 
Ce refus de reconnaissance d'Israël en tant qu'État-nation du peuple juif par des éléments hostiles, dont palestiniens, constitue, encore à ce jour, le principal obstacle à la paix.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Choc à Yavné | Des jeunes israéliens se disputent au bord de la route, un camion passe et tue trois d’entre eux.....

Trois personnes ont été tuées et deux autres blessées gravement mardi matin quand un camion a percuté le groupe de jeunes qui se tenait...