mercredi 8 février 2017

La directrice de ‘Breaking The Silence’ donnera-t-elle sa conférence à Jérusalem ?


Yuli Novak, directrice de l’organisation d’extrême gauche Shovrim Shetika (Breaking The Silence), doit normalement donner mercredi une conférence à la galerie d’Art municipale Barbour, dans le quartier de Nachlaot, à Jérusalem. Mais cette intervention est vivement critiquée par plusieurs conseillers municipaux qui ont indiqué que si elle n’était pas annulée, ils envisageraient d’ordonner la fermeture de la galerie.
En outre, la ministre de la Culture et des Sciences Miri Reguev (Likoud) a déjà envoyé un courrier au maire Nir Barkat pour lui demander d’interdire cet événement.
L’adjoint au maire de Jérusalem Dov Kalmanovich a estimé que cette conférence constituait une violation flagrante de la politique municipale.
« Il est impensable qu’une structure municipale serve de plate-forme à des organisations gauchistes comme « Zochrot » (une ONG qui promeut le narratif de la Naqba) ou Shovrim Shetika, a-t-il déclaré. Un avis juridique très clair a été émis contre la tenue d’une activité politique dans les édifices municipaux ».
Kalmanovich, qui estime que sur ce dossier, ‘les limites permises ont été largement dépassées’, a ajouté qu’il s’était adressé lui aussi à Barkat et qu’il avait organisé pour mercredi, au cas où la conférence aurait lieu, un piquet de protestation devant la salle, invitant les personnes concernées à le rejoindre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire