mardi 14 février 2017

France Culture : la volonté de nuire à Israël, de nuire à l’image des juifs, une obsession de Service public....


Un important sujet : les enfants soldats. Traité par Camille Renard pour France Culture. Je le lis, je suis sensible au sort de ces mômes qui vivront leur vie d’adulte hantés par les hommes qu’ils auront tués sans comprendre. Hélas, le sujet a été saboté par le dégoût des juifs et d’Israël du Service public.

« 20 pays recrutent encore des enfants soldats » titre l’article qui retentit dans le cœur de chacun. J’en veux à cette Camille Renard de l’avoir détruit en incluant dans cette liste, devinez qui ? Israël, évidemment.
Israël, seule patrie des droits de l’homme au Moyen-Orient ; Israël, son armée la plus morale du monde disent des généraux du monde entier, y compris le général Kemp, un britannique.
Israël qui chaque jour donne des leçons de morale au monde entier indifférent – y compris la France – en soignant des civils syriens, anonymement, sans faire le beau, dans ses hôpitaux de campagne situés à la frontière israelo-syrienne.
Israël des enfants soldats ?
 Ces jours-ci, Israël a mené une opération unique : l’armée a monté une opération secrète et a livré des manteaux aux réfugiés syriens (Source Jerusalem Post). Rien dans les médias, juste la perversion de Camille Renard et ses enfants soldats. Des enfants soldats et des manteaux aux réfugiés ?
Les vampires, France Culture, Camille Renard, jamais rassasiés du sang juif versé par les terroristes, par les Merah, jettent de l’huile sur le feu, diffusent des fausses informations pour attiser la haine. Pas assez de sang juif versé, drip drip drip, goutte par goutte, haine des juifs.
Hier nous mélangions le sang des enfants chrétiens pour faire la matza de Pessah. Aujourd’hui nous envoyons nos enfants soldats combattre. Drip drip drip diffuser la haine du juif.
« Des enfants associés aux groupes armés sont encore recrutés et exploités dans 20 pays », écrit France Culture… Drip drip drip, Israël un groupe armé ? Pourquoi pas organisation terroriste ? Drip drip drip.
Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.
« Les 20 pays concernés » listés par Camille : « Afghanistan, République centrafricaine, République Démocratique du Congo, Irak, Israël et État de Palestine, Liban, Libye, Mali, Birmanie, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, République arabe syrienne, Yémen »
Des pays en ruine, en guerre, décimés par le terrorisme et qui sentent la mort, des pays au bord de l’implosion, sans gouvernement souvent, barbares toujours, et dedans comme une délicate corolle jetée parmi les détritus, Renard Camille cite le beau pays d’Israël, Israël Startup Nation, meilleur élève de l’OCDE, consulté par les pays européens pour sécuriser leurs aéroports, Israël qui apporte l’eau à l’Afrique, Israël classé par les guides comme le plus gay friendly au monde, Tel-Aviv comme l’une des 10 destinations les plus désirables au monde, Israël qui repousse la famine en faisant fleurir les déserts d’Afrique, qui livre chaque semaine des centaines de milliers de tonnes de vivres et d’aide humanitaire à Gaza.
La haine du juif à gauche pue la même odeur que celle des nazillons. Drip drip drip, une petite goutte de poison antisémite, une goutte après l’autre.
L’antisémitisme, c’est comme ça : on croit avoir un répit, et vlan, drip drip drip ça sort de nulle part, une attaque, une remarque, un sous-entendu… drip drip drip dans ta gueule, drip drip drip dans votre gueule les juifs.
Elle existe cette France antisémite que mes parents immigrés, juifs errants réfugiés ont connu et me contaient, elle existe Camille Renard, drip drip drip elle existe par gouttes France Culture.
Drip drip drip les gouttes antisémites. Une après l’autre, drip drip drip France Culture. Combien de personnes vont lire l’article de France Culture ? Drip drip drip 2000, 5000, 10.000 peut-être, « salauds de juifs qui envoient leurs enfants soldats se faire massacrer pour massacrer ceux des autres » vont penser les raffinés lecteurs de France Culture. Drip drip drip ça fait jamais de mal une petite dose de poison contre Israël. Drip drip drip, le seul Etat juif. Drip drip drip Camille Renard… drip drip drip…
Le pire, si je vivais en France, la justice n’autorise pas à pointer l’antisémitisme du doigt. Bois-le, tais-toi, baisse la tête le juif, drip drip drip… c’est au juge de décider ce qui est antisémite, pas à toi le juif, drip drip drip.
Plus jamais ça.
Vous avez aimé les juifs en uniformes rayés ? Vous les aimez moins en uniforme de Tsahal n’est-ce pas.
Drip drip drip pendant qu’elle verse son poison, et suite à la vague de terreur, la même qu’à Argenteuil et Bobigny, dans la région de Beitar Illit la route de Husan a été fermée à la circulation par Tsahal…
Drip drip drip et bang.
Une pierre sur le pare-brise de la voiture d’une maman juive, aujourd’hui à Beitar Illit en Judée Samarie occupée par les Arabes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.
Source de l’article qui donne honte : franceculture.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire