vendredi 27 janvier 2017

« Pour l’ambassadeur américain à l’Union Européenne, «l’euro pourrait s’effondrer d’ici 18 mois» !! » L’édito de Charles SANNAT....


Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,
Vous savez tout le bien que je pense de l’euro. Il faut bien distinguer deux choses : la vision politique que chacun de nous peut avoir de notre monnaie commune ou unique, et la vision technique de la chose.
Vous pouvez être pour ou contre l’euro, pour ou contre cette forme d’Europe (c’est mon cas), cela ne doit avoir aucune influence sur notre objectivité lorsque nous analysons les éléments techniques qui sous-tendent la monnaie unique européenne.
Quels sont ces problèmes techniques ?
Pour faire court, très court, nous pouvons résumer la situation de la manière suivante. L’euro c’est une monnaie unique pour 18 économies radicalement différentes. Vous pouvez tourner le problème dans tous les sens, la réalité est très simple à comprendre.
Soit nous faisons une Europe fédérale (que ça plaise ou non) avec une fiscalité unique et commune, des impôts communs, des dépenses mises dans un pot unique, et évidemment une union de transfert, ce qui signifie que les riches payent pour compenser les déséquilibres et donc payent pour les pauvres. En clair, il faudra que les gentils allemands vertueux acceptent de payer pour l’éternité pour les vilains dépensiers grecs. 
C’est ce qui se passe en France entre les « régions » riches où les gens payent pour les « pauvres ». Si ce saut fédéral est fait rapidement (très rapidement), alors techniquement l’euro peut éventuellement devenir viable.
S’il n’y a pas le grand saut fédéral, alors les forces qui tiraillent l’euro deviendront tellement fortes que chaque pays finira, contraint ou forcé, tôt ou tard, par retourner à sa monnaie nationale.
Maintenant que de l’autre côté de l’Atlantique nous avons un président américain qui ne regarde que les intérêts de sa propre maison et qui a totalement rompu avec le politiquement correct et lénifiant auquel nous avons tous été habitués depuis des années, les choses commencent à devenir vraiment « intéressantes ».
Pour l’entourage de Trump, d’ici 18 mois, l’euro s’effondrera !
Le candidat au poste d’ambassadeur des États-Unis à l’Union européenne, Ted Malloch, prédit l’effondrement imminent de la monnaie unique européenne.
Dans une interview accordée à la BBC, le diplomate Ted Malloch, que le président Donald Trump pourrait désigner au poste d’ambassadeur américain à l’UE, prédit que la monnaie unique « pourrait s’effondrer » dans les 18 prochains mois.
« Je pense que c’est une monnaie qui non seulement est en difficulté, mais qui a aussi un vrai problème et qui pourrait s’effondrer d’ici un an, un an et demie », estime-t-il.
Ted Malloch, PDG du Roosevelt Group et ancien secrétaire exécutif adjoint des Nations unies à Genève, aurait été auditionné pour le poste d’ambassadeur de l’UE par l’équipe du nouveau président à la Trump Tower plus tôt en janvier.
Il pourrait être nommé après la confirmation de Rex Tillerson au poste de secrétaire d’État américain, note la BBC.
Dans un récent entretien au Guardian, Donald Trump a salué le Royaume-Uni comme un pays « intelligent » pour avoir décidé de quitter l’UE qui, selon lui, est dominée par l’Allemagne et est actuellement au bord de l’effondrement…
Oui nous nous rapprochons du moment de l’heure des comptes, qui a été reculé depuis maintenant presque 10 ans, et l’élection de Trump représente véritablement le moment de « césure », la « cassure » qui pourrait provoquer des événements que jusqu’à présent un système et un establishment relativement soudés par des intérêts communs avaient su reculer de manière artificielle.
C’est parce que les changements que nous vivons risquent de devenir des bouleversements brutaux, violents et soudains que je m’étais lancé depuis quelques semaines dans la rédaction d’un dossier spécial consacré à l’explosion de l’euro et que je comptais offrir à tous mes abonnés dans ma lettre Stratégie du mois de janvier qui sera disponible d’ici le 30 dans votre espace lecteur.
Je suis en train d’affiner ce rapport spécial consacré aux différents scénarios possibles d’un tel effondrement, à l’analyse des conséquences, et bien évidemment aux solutions pour vous protéger et protéger votre patrimoine. Évidemment, il y a l’or et l’argent, mais ce ne sont pas les seules solutions envisageables puisqu’il faut aussi se pencher sur les futurs différentiels de taux de change entre les futures monnaies européennes. Bref, si vous souhaitez découvrir ce dossier spécial « explosion de l’euro », c’est ici.
Il est déjà trop tard. Préparez-vous !
Charles SANNAT
« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.


 « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)
« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Autriche: le vainqueur des législatives exige un engagement contre l'antisémitisme....Vidéo !

Une organisation a listé pas moins de 60 dérapages antisémites et xénophobes imputables à des cadres du FPÖ Le jeune conservateur...