lundi 5 décembre 2016

Un accord historique se dessine sur l’avenir des implantations juives en Judée Samarie...


Les chefs des partis de la coalition du gouvernement Netanyahou sont parvenus à un accord qu’on peut dors et déjà qualifier d’historique sur le projet qui régularisera aux yeux de la loi israélienne toutes les implantations juives en Judée-Samarie. Cependant,  l’implantation d’Amona ne sera pas concernée par la loi mais Naftali Bennet, le leader du parti Habayit Hayehudi et Benjamin Netanyahou sont parvenus à un compromis sur Amona qui ne sera plus évacuée mais déplacée à quelques dizaines de mètres, sur des terres sans propriétés….

La coalition du gouvernement Netanyahou est parvenue à un accord qui pourrait ouvrir la voie à l’approbation du projet de loi, qui devrait légaliser rétroactivement les implantations juives en Cisjordanie en échange du renoncement d’inscrire Amona dans la liste des avant-postes  légalisés. Ses habitants ne seront pas évacués, mais déplacés à quelques dizaines de mètres  sur des terres dites « abandonnées ». 
La démolition d’Amona serait reportée de trente jours, pour laisser le temps aux quarante familles qui y vivent de déménager vers leur nouveau lieu de résidence. Le texte dans sa nouvelle version devrait être voté en première lecture mercredi. Le projet de loi, initié par Habayit Hayehudi, a été qualifié « d’historique » par l’ancienne députée du même camp, Orit Struck. 
Selon elle « cette loi ne mettra pas uniquement fin à la menace de destruction qui pèse sur des milliers de maisons juives en Judée-Samarie mais aura des implications sans précédent puisqu’elle reconnaîtra officiellement les habitants juifs de Judée-Samarie comme des Israéliens à part entière et que ce sera la Knesset qui décidera de l’avenir du repeuplement juif en Judée-Samarie« .
Rappelons que la Cour suprême avait statué en 2014 qu’Amona, situé près de Ramallah et fondé en 1996 avait été construit sur des terres privées palestiniennes et qu’en conséquence elle devait être rasée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Jérusalem enfin capitale d’Israël (CLAUDE GOASGUEN) Par Shmouel - ....

M. Claude Goasguen est député de la ville de Paris et ancien ministre. Personne de bonne foi ne peut critiquer la décision des États-...