vendredi 4 novembre 2016

ISRAËL - SE SOUVENIR D'YITZHAK RABIN......


UN SEUL INDIVIDU TENAIT L'ARME, MAIS LES BALLES AVAIENT ÉTÉ CHARGÉES BIEN AUPARAVANT, AU TRAVERS D'UNE CAMPAGNE SANS PRÉCÉDENT D'INCITATION
Par Amir Peretz, publié dans le Jerusalem Post le 3 novembre 2016
 
Car Yitzhak Rabin n'est pas mort dans un accident de voiture ou de mort naturelle.
 
Yitzhak Rabin a été assassiné. Trois balles ont été tirées, sur lui et sur la démocratie israélienne toute entière. Un seul individu tenait l'arme, mais les balles avaient été chargées bien auparavant, au travers d'une campagne sans précédent d'incitation et de violence politique qui avait commencé immédiatement après la signature des Accords d'Oslo.
 
Samedi 5 novembre 2016 , 21 ans après sa mort prématurée, la majorité modérée des Israéliens se rassemblera sur la place Rabin, pour se rappeler de son leader regretté, de sa voie politique, et des leçons qu'il reste à tirer de son assassinat...

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire