mardi 15 novembre 2016

ISRAËL - HEUREUX COMME UN OLEH DE FRANCE.....


ON ESTIME QUE 30% DE L'ALYAH DE FRANCE ARRIVE DANS LA CAPITALE ISRAÉLIENNE QUI A ACCUEILLI QUELQUE 1 500 JUIFS FRANÇAIS ENTRE 2014 ET 2015
Par Pascale Zonszain, publié dans Actualité Juive le 14 novembre 2016
 
Récemment encore, entendre du français dans les rues de Jérusalem ne signifiait qu'une seule chose : le temps des grandes vacances et de l'arrivée des touristes de France, qui se donnaient rendez-vous au Kotel ou sur la voie piétonne de la Ben Yehuda. Désormais, c'est tout au long de l'année et dans de nombreux quartiers de la capitale israélienne, que le français fait partie du paysage et que les olim de France sont devenus visibles. 
 
Longtemps, c'est Bakaa, avec ses ruelles, ses vieilles maisons et ses petits immeubles modestes qui a tenu le haut du palmarès. Le centre Emouna du Rav Ben Ichaï y est un des plus anciens centres francophones du courant sioniste religieux. Si ce quartier sud reste encore très français, la flambée des prix de l'immobilier a commencé à rebuter les nouveaux arrivants, qui lui préfèrent des zones plus abordables comme Har Homa, surgi de terre face aux collines de Judée à la fin des années 90, et qui a vu se développer une importante communauté française, tout comme Arnona, plus proche du vieux quartier de Bakaa. 
 
Plus à l'ouest, Beit Vagan, qui accueille traditionnellement une population plus orthodoxe, est devenu un quartier prisé par les Juifs français qui ont suivi l'enseignement du défunt grand Rabbin Sitruk. Ils y ont établi de nouvelles synagogues, mais aussi des commerces où ils sont sûrs de retrouver les produits français qui leur sont familiers. Mais d'autres secteurs, plus excentrés ou plus récents reçoivent eux aussi de plus en plus de francophones, de Pisgat Zeev au nord à Guilo au sud, où les logements, particulièrement pour des familles, restent plus accessibles... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Autriche: le vainqueur des législatives exige un engagement contre l'antisémitisme....Vidéo !

Une organisation a listé pas moins de 60 dérapages antisémites et xénophobes imputables à des cadres du FPÖ Le jeune conservateur...