jeudi 10 novembre 2016

Donald Trump invite Benyamin Netanyahou à le rencontrer le plus vite possible...Vidéo...


Netanyahou félicite Trump, "un véritable ami d’Israël", pour sa victoire
Donald Trump, élu 45e président des Etats-Unis, a invité mercredi le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à le rencontrer le plus vite possible lors d'une conversation téléphonique.
Plus tôt, Netanyahou avait félicité Donald Trump pour sa victoire lors de l'élection présidentielle américaine.
"Je félicite le président élu des États-Unis Donald J. Trump. Donald Trump est un véritable ami d'Israël. Nous allons travailler ensemble pour promouvoir la sécurité, la stabilité et la paix dans notre région" a déclaré le chef du gouvernement.
Le président Reuven Rivlin a lui aussi salué l'élection de Donald Trump.
"De nombreux défis attendent le président américain chez lui et de part le monde", a-t-il déclaré.
"Israël est votre plus grand allié à vos côtés en tant qu'ami et partenaire afin de transformer ces défis en opportunités", a-t-il poursuivi.
"J'espère qu'ensemble les Israéliens et les Américains pourront accroître leurs innovations et leurs coopérations qui sont les fruits de la liberté et de l'égalilté", a-t-il ajouté.
Le ministre israélien de l'Education Naftali Bennett a lui déclaré mercredi que l'idée de créer un Etat palestinien coexistant avec Israël était révolue avec l'élection de Donald Trump.
"La victoire de Trump offre à Israël la chance de renoncer immédiatement à l'idée de création d'un Etat palestinien", a dit dans un communiqué M. Bennett.
"Telle est la position du président élu" Donald Trump et "telle devrait être notre politique, tout simplement (...) L'époque de l'Etat palestinien est révolue", a-t-il ajouté.
Le maire de Jérusalem Nir Barkat, la ministre adjointe des Affaires étrangères Tzipi Hotovely et la ministre de la Justice Ayelet Shaked ont tous appelé M. Trump à tenir sa promesse très controversée de déplacer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.
L'élection de M. Trump "symbolise un avenir fait de nouvelles opportunités" pour Israël, a dit Mme Hotovely, membre du parti de M. Netanyahu, dans un communiqué, "le meilleur départ que pourraient prendre les relations avec la nouvelle administration (américaine) consisterait à tenir la promesse de déplacer l'ambassade américaine à Jérusalem".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire