mardi 18 octobre 2016

Silence des anti-israéliens : Daech saccage le cimetière palestinien de Yarmouk (Syrie)


Des djihadistes du groupe terroriste État islamique (Daech) ont saccagé dimanche le cimetière palestinien du camp de Yarmouk, près de Damas, en Syrie, rapporte l’agence de presse palestinienne Maan.
« Nous condamnons fermement le crime commis par Daech qui a détruit le cimetière des martyrs dans le camp de Yarmouk pour les réfugiés palestiniens et les tombeaux de deux leaders martyrs Khalil al-Wazeer et Saad Sayel », a déclaré le Hamas dans un communiqué.
Le Hamas a appelé les dirigeants palestiniens à rapatrier en »Palestine » les dépouilles du cimetière palestinien de Yarmouk.
Le camp de Yarmouk, créé en 1957, est le plus grand camp palestinien en Syrie. Il s’étend sur une superficie de deux kilomètres carrés et abritait avant le conflit syrien, selon l’UNHCR, plus de 148 000 habitants.
Assiégés et affamés par le « Boucher » de Damas, le président syrien Bachar Al-Assad, les Palestiniens ne survivent que grâce à l’aide humanitaire de l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNWRA).
En 2015, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait affirmé que le camp palestinien de Yarmouk commençait à ressembler à un « camp de la mort ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire