mardi 11 octobre 2016

Jérusalem déjoue un attentat-suicide et se prépare au pire ©


Les services de sécurité israéliens ont annoncé mardi matin avoir arrêté un terroriste opérationnel du Hamas qui projetait un certain nombre d’attentats contre toute la zone de Jérusalem, y compris un attentat suicide contre un bus dans le quartier de Pisgat Ze’ev dans la capitale.
Muhammad Fuaz Ibrahim Julani, du camP de réfugiés de Shuafat, dans les faubourgs de Jérusalem, a été arrêté le mois dernier, alors qu’il planifiait des attentats pour le compte de ses agents-traitants du Hamas dans la Bande de Gaza, selon le Shin Bet (services de renseignements intérieurs israéliens). 
L’enquête menée sur Julani a révélé qu’il avait discuté avec ses commanditaires d’un certain nombre d’attentats potentiels, dont une attaque par rafales d’arme à feu contre le barrage routier d’Hizme, une attaque à la bombe contre un magasin de Jérusalem où il avait précédemment travaillé et des attentats à la bombe contre des sites de haute valeur stratégique et symbolique à Jérusalem, qui devaient provoquer  pertes humaines massives, comme à la gare routière (Tahana Mecazit) et dans le Centre Commercial Malha.
De telles cibles de haute valeur ont été écartées, à cause de la présence renforcée des forces de sécurité israéliennes et les terrorIstes du Hamas ont conclu qu’il était préférable de prévoir un attentat contre un bus de Pisgat Ze’ev, selon ce que rapporte le Shin Bet.
Julani a reçu l’ordre de rassembler le matériel nécessaire pour fabriquer la bombe pour l’attentat, dont il a restitué la plupart aux services israéliens après son arrestation.
Il a commencé à fabriquer l’engin, en menant des expériences à l’explosif jusqu’à ce qu’il se fasse surprendre par ses parents. Cependant, même après cela, selon le Shin Bet, il a poursuivi efforts pour fabriquer une bombe, en se rendant à Hébron pour acheter du matériel complémentaire.
Julani et ses officiers-traitants du Hamas ont décidé de conduire l’attaque après la fête musulmane de l’Aïd-al Adha, à la mi-septembre, dans le but de ne pas interrompre le flux de fidèle musulmans se rendant sur le Mont du Temple.
Julani a reçu environ 7.000 shekels pour le coût de l’attentat et il a filmé « une vidéo de ses « dernières volontés et de son testament », pour le faire distribué après l’attentat.
Il a été arrêté avant d’avoir pu mener son attentat, après quoi il a dénoncé deux membres de sa famille qui l’ont aidé à cacher des armes pour que les services de sécurité israéliens ne les trouvent pas au cours de son arrestation.
Ce n’était pas la première fois que Julani projette de mener des attentats terroristes. Il a, dit-on, confié à ces interrogateurs qu’il avait planifié une attaque au couteau à Psigat Ze’ev un an plus tôt, mais qu’il y avait renoncé à la dernière minute, par crainte que les autorités israéliennes ne détruisent la maison de ses parents.
Le Shin Bet a déclaré que ce complot terroriste porte le témoignage des efforts incessants menés par le Hamas afin de perpétrer des attentats terroristes en Israël, en Judée-Samarie et tout particulièrement à Jérusalem, en enrôlant des terroristes opérationnels qui sont résidents d’Israël comme Julani.
Adaptation : Marc Brzustowski : Ndlr : on peut donc se demander si l’attentat en rafales mené par Mousabah Abu Sabih dimanche 9 octobre n’est pas un « substitut » à l’échec de ce précédent complot, cette fois, activé en toute hâte par un autre réseau « dormant » (mais surtout non repéré). La question subsidiaire consiste à savoir s’il y en a d’autres, combien et prêt à l’action dans quel laps de temps… 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Défense: La tactique de Tsahal pour détruire les tunnels terroristes du Hamas...

Parfois, la meilleure solution pour contrer une menace est de l’affronter sur le terrain. C’est ce que fait l’unité Yahalom du Corps du...