vendredi 7 octobre 2016

FRANCE - MÉTRO, GARES, AÉROPORTS : LES SIGNALEMENTS DE COLIS SUSPECTS EN FORTE HAUSSE.....


Depuis le début de l'état d'urgence, les alertes sont partout plus fréquentes, et les démineurs sans cesse sollicités.

"TOUS LES CAS SONT PRIS AU SÉRIEUX"
La RATP indique à france info qu'elle a enregistré en moyenne sept alertes pour des bagages abandonnés chaque jour en juin 2016.

Selon la direction de la régie des transports parisien, cela représente une augmentation de 60 % du nombre de signalements par rapport à juin 2015. "Le nombre de colis suspects a été multiplié par deux après les attentats de janvier 2015 et a quadruplé après ceux du 13 novembre", explique la RATP. Un tiers de ces alertes concernent des colis suspects sur la ligne A du RER.
Un constat similaire est dressé par la SNCF, qui évoque "une hausse significative des signalements de colis suspects depuis le début de l'état d'urgence [en novembre 2015], de l'ordre de 20 %".

La plupart de ces signalements sont toutefois de fausses alertes. Les démineurs n'ont fait exploser que dix colis sur les 2 200 considérés comme suspects en 2015, selon les chiffres de la sécurité civile. "La plupart du temps, les équipes de déminages parviennent à effectuer une levée de doute grâce à une radiographie du bagage abandonné", explique la DGSC.

Ce phénomène ne concerne pas que la capitale. Le chef de l'antenne strasbourgeoise des démineurs, Nicolas Dominiak, a lui aussi constaté une augmentation des alertes aux colis suspects, qui concernent la plupart du temps l'aéroport ou l'Eurométropole. "Avant, on tournait à 60 ou 70 interventions par an, explique-t-il aux Dernières Nouvelles d'Alsace, vendredi 30 septembre. On est déjà à 165 [depuis le début de l'année]."

Si les autorités saluent la vigilance accrue des passagers, les interventions des équipes de déminage ont un coût conséquent. "Il faut compter en 1 000 et 5 000 euros par intervention, en prenant en compte le matériel utilisé et le temps de travail des démineurs", précise la sécurité civile, qui invite les passagers à "être plus attentif aux bagages qu'ils laissent derrière eux".

Lire l'intégralité ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Choc à Yavné | Des jeunes israéliens se disputent au bord de la route, un camion passe et tue trois d’entre eux.....

Trois personnes ont été tuées et deux autres blessées gravement mardi matin quand un camion a percuté le groupe de jeunes qui se tenait...