vendredi 23 septembre 2016

La maison natale de Hitler enfin détruite ?


La bâtisse était devenue un lieu de pèlerinage pour les néonazis. Le candidat d'extrême droite à la présidentielle autrichienne souhaite sa démolition.


Les bulldozers devraient enfin pouvoir entrer en action… Le candidat d'extrême droite à l'élection présidentielle autrichienne, Norbert Hofer, s'est déclaré favorable à la démolition de la maison natale d'Adolf Hitler afin d'améliorer les relations avec la communauté juive, et en particulier avec l'association IKG, qui représente près de 15 000 personnes. 

« Les seules options existantes sont de faire de cette maison un musée ou de la démolir, a assuré le député du parti FPÖ. Si vous voulez mon opinion, je serais pour qu'on la démolisse. »

Au mois de juillet, le gouvernement autrichien avait décidé de transférer cette bâtisse jaune de deux étages située dans le centre historique de Braunau am Inn, près de la frontière allemande, dans le giron public par voie d'expropriation. 
Le bâtiment construit au numéro 15 de la Salzburger Vorstadt appartient à la famille Pommer depuis plus d'un siècle. Après l'Anschluss en 1938, le parti nazi NSDAP a acquis cette demeure dans laquelle Hitler a vu le jour, le 20 avril 1889, pour un montant quatre fois supérieur au prix du marché. Au lendemain de la guerre, l'État autrichien a récupéré la maison avant de la revendre pour une somme modique à ses anciens propriétaires. La municipalité de Braunau am Inn choisit alors de louer la bâtisse pour y loger des classes, puis une bibliothèque scolaire.
 Des millions de morts vous y exhortent 
En 1972, le ministère autrichien de l'Intérieur récupère le bail. Cinq ans plus tard, une association d'aide aux personnes handicapées accepte de s'installer dans ces locaux, devant lesquels a été posée une stèle qui précise : « Pour la paix, la liberté et la démocratie, plus jamais de fascisme. Des millions de morts vous y exhortent. » 
Au fil des ans, la maison commence à se dégrader, mais la famille Pommer refuse de financer les travaux de rénovation nécessaires. Vide depuis 2011, la bâtisse devient un lieu de pèlerinage pour les néonazis. Alors qu'elle était classée, sa destruction était toutefois impossible avant l'expropriation décidée par Vienne.
Gerhard Baumgartner, le directeur du centre autrichien de documentation sur la Résistance, souhaite remplacer ce bâtiment par une caserne de pompiers ou un supermarché afin d'éviter que des extrémistes ne se prennent en photo devant la maison. 
Ce feuilleton plein de rebondissements n'est pas encore terminé…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le secret d’Adolf Jacob Hitler, Petit fils illégitime de la famille Rothschild ? Vidéo !

Sur cette fiche des Renseignements Généraux que le magazine Sciences et Avenir a publié en mars 2009, on peut clairement lire le deuxiè...