lundi 4 juillet 2016

Un imam salafiste : le jihad, c’est la paix !


Les propos réduisant l’islam à une gentille religion de tolérance, de paix et d’amour sont légion . Depuis un certain R2D2 qui explique qu’appeler au jihad n’est pas un délit, en passant par Edwy Plenel qui prétend que c’est une chance d’être (!) le premier pays musulman européen, par les traîtres qui organisent la rupture du jeûne en mairie, et par Marwan Muhammad ex porte parole du CCIF déclarant qu’on ne peut pas lui ôter l’espoir que la France devienne un pays musulman…
Jusqu’à ce proche de Dalil Boubeker, salafiste, qui a donné en mai dernier à Pierre Picinin da Prata une interview anonyme (il a peur, bien sûr. De qui, de quoi ?…) dans lequel on voit bien que le salafisme est un totalitarisme terrifiant.
Voici ce qu’il dit : (en italique et entre parenthèses, mes observations.)
Le véritable islam ce n’est pas l’islam modéré, c’est le salafisme, qui respecte les textes…
L’islam de France est tout à fait insuffisant.
(cet imam est contre l’islam de France. Pour un proche de Boubaker cela donne à réfléchir. Boubaker lui-même, qu’en pense-t-il ?…On le soupçonnait déjà d’être takyiste …)
Il est impie de vouloir adapter le coran à la philosophie occidentale. On n’a pas à interpréter le coran, juste à l’appliquer tel qu’il est. « L’islam de France » est donc pervers. ( donc est pervers l’islam qui prétendument accepte nos lois…)
Le coran est irréformable. Le réformer serait criminel. (Voilà pour tous ceux qui espèrent en une évolution de l’islam : non, il n’évoluera pas…d’ailleurs toutes les velléités de réforme ont été noyées dans le sang.)
Le jihad armé est non seulement permis par l’islam, mais c’est le devoir de tout musulman, même le prophète l’a utilisé bien entendu, pas seulement pour se défendre de ses ennemis, mais aussi pour apporter la lumière de l’islam au monde. (Si c’est lui qui le dit…il reconnaît donc les crimes de Mahomet !)
Les mécréants sont perdus pour toujours, il faut les combattre. Car il faut convertir les mécréants et les amener à l’islam, même de force. (Ici l’imam argumente pour nier la contrainte, pour lui elle est bonne puisqu’elle amène à l’islam.)
Le jihad apporte la paix, puisqu’il apporte la parole d’allah. ( le terrorisme, c’est la paix !…)
Concernant la sourate qui dit « nulle contrainte en religion », elle veut ne veut pas dire qu’on n’a pas le droit d’exercer de contrainte, elle veut au contraire dire que le musulman par définition n’a pas été contraint puisqu’il est dans le bon chemin ! « Nulle contrainte en religion, car le bon chemin est distinct de l’égarement. » Coran, II, 256. (Trop de bisounours interprètent cette sourate avec un angélisme confondant. Car, comme tout homme naît naturellement musulman, (croient les musulmans), c’est quand quelqu’un cesse d’être musulman ou ne l’a jamais été qu’il est contraint et qu’on a le droit de le contraindre…)
Quant à la sourate V, 32, qui dit que quand quelqu’un tue une autre personne il a tué toute l’humanité, (ce qui paraît en faveur de l’islam et est invoqué par les bisounours pour dire que l’islam ne veut la mort de personne et que les assassins ne sont pas musulmans,) elle est mal interprétée, mal citée, la sourate toute entière dit : « Nous avons prescrit, pour les Enfants d’Israël, que celui qui tue une personne non coupable d’un assassinat ou d’un péché, celui-là a agi comme s’il avait tué toute l’humanité. » Elle ne concerne donc que les Juifs quand ils tuent. (Pour aggraver leur acte certainement. Tout le monde connaît l’amour des musulmans pour les Juifs…)
Idem pour « Ne tuez personne, car Dieu a fait la vie sacrée. » Elle est mal citée. Voilà la citation exacte, Coran, VI, 151 « Ne tuez personne, sans une juste raison… » (Donc on peut en islam tuer avec une juste raison, par exemple parce que nous sommes des « mécréants », c’est une excellente raison nous voilà prévenus…)
Les imams qui respectent un islam de France ne sont que des menteurs et des parvenus, et quand en 2015 Manuel Valls a institué une instance de dialogue avec l’islam, le seul but atteint a été de dénoncer ces parvenus. (Ah ah ah ! On s’en doutait un peu…et quel manque de respect et d’estime pour ses collègues…)
Les châtiments corporels sont normaux. C’est la loi de l’islam, il faut la respecter. Couper le pied ou la main du voleur est une chose normale. (Il ne parle pas de la lapidation mais il pense certainement la même chose : elle est normale.) L’apostat doit être tué.
Les musulmans doivent bien sûr défendre l’Etat islamique (sans commentaire !)
Et enfin  les Français vont perdre la bataille car :
« l’Islam est en train de se relever et de gagner la bataille contre l’islamo-laïcité voulue et imposée aux Musulmans de France par la culture impie de l’Occident, qui s’insinue pernicieusement dans les esprits au moyen de toutes les perversions qui la baignent, et voulue par les autorités françaises, qui légifèrent pour emprisonner l’Islam et le canaliser. »  Les musulmans doivent combattre les lois de la République(voilà qui montre le mépris et la haine de ces gens là pour l’Occident et ses valeurs, et bien sûr ils ne peuvent imaginer un seul instant qu’ils vont perdre leur combat pour islamiser le monde)
Conclusion : nous voilà prévenus une fois de plus de la volonté de main-mise de l’islam par la violence sur notre civilisation. Nous devrions mettre tous ces imams salafistes à la porte séance tenante, pour atteinte à la sécurité de l’Etat. Qu’est-ce qu’on attend ?…
Sophie Durand

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire