dimanche 17 juillet 2016

Nice : les premiers permis d'inhumer délivrés.....


La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a évoqué l'état de santé des victimes toujours hospitalisées lors d'un point de presse dimanche.


Le 14 juillet, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a foncé dans la foule venue assister au feu d'artifice sur la promenade des Anglais de Nice, tuant 84 personnes.

 Depuis, l'enquête avance pour tenter de déterminer les causes de cet acte terroriste, revendiqué ce samedi par Daech. La France entame dimanche son deuxième jour de deuil national, qui culminera avec une minute de silence lundi à midi. 

C'est alors que la promenade des Anglais rouvrira totalement. À Paris, une messe est prévue à Notre-Dame dimanche à 18 h 30.LIRE notre dossier spécial Carnage à Nice

16 h 08 - Christian Estrosi : "Le gouvernement a menti !"

Certains déplorent les polémiques post-attentat. Pas le président de la métropole niçoise, qui assume et dénonce les mensonges de l'État sur la sécurité. Notre entretien avec l'adjoint au maire de Nice. 

14 h 31 - Les premiers permis d'inhumer délivrés

Les premiers permis d'inhumer seront délivrés ce dimanche aux familles des victimes de l'attentat de Nice, a annoncé le parquet de Paris dans un communiqué, en rappelant les étapes nécessaires du processus d'identification des personnes décédées. "Au moins une dizaine" seront délivrés dimanche, a indiqué une source au sein du parquet. Ils permettront d'"engager en lien avec les familles et, suivant leur volonté et les modalités qu'elles souhaiteront, les premières restitutions de corps", a indiqué le parquet.

13 h 58 - Les identités des victimes dévoilées

Familles en vacances, touristes étrangers, un pisciculteur, un commissaire de police, mais aussi dix enfants et adolescents : les identités des victimes fauchées par l'attentat qui a fait 84 morts jeudi soir à Nice sont progressivement communiquées.Lire l'article

13 h 00 - L'hommage du pape François

Le pape François s'est dit dimanche proche des familles des victimes et du peuple français après l'attentat de Nice, devant des milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre à l'occasion de la prière de l'angelus. "La douleur est vive dans nos coeurs après ce massacre qui dans la soirée de jeudi à Nice a fauché tant de vies innocentes", a encore dit le pape argentin, appelant les fidèles à une prière en silence. Le pape a également adressé un "salut paternel et fraternel à tous les habitants de Nice et à toute la population française".

12 h 05 - Une personne toujours pas formellement identifiée

Marisol Touraine a précisé ce dimanche qu'il ne restait plus qu'une seule personne hospitalisée dont l'identité n'a pas été "formellement établie". 

12 h 00 - 85 personnes toujours hospitalisées

Le pronostic vital de 18 personnes, dont un enfant, était toujours engagé ce dimanche, a annoncé la ministre de la Santé Marisol Touraine. Au total, 85 personnes étaient toujours hospitalisées dimanche. Vingt-neuf d'entre elles, dont l'enfant dont le pronostic vital est engagé, étaient toujours en réanimation, a précisé la ministre lors d'un point de presse à la préfecture des Alpes-Maritimes.

11 h 55 - La communauté russe de Nice endeuillée

"Au moins une dizaine de personnes" de la communauté russe de Nice, "sans doute plus", ont été tuées ou blessées dans l'attentat, a-t-on appris dimanche auprès de certains de ses représentants. "On ne connaît pas le chiffre exact", ont expliqué le président de l'Association de la cathédrale russe Saint-Nicolas de Nice (ACRN), Pierre de Fermor, et Christian Frizet, son secrétaire. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

«Abandonner des territoires est un péché» : quand Vladimir Poutine se réfère à la Torah....

Le président russe Vladimir Poutine a évoqué le livre sacré du judaïsme, la Torah, pour expliquer que les technologies et la science ne...