mercredi 1 juin 2016

Lauréats du concours de caricatures de l’Holocauste 2016 à Téhéran : le Français Zéon grand gagnant...


Le 15 mai 2016, la chaîne télévisée iranienne Al-Alam diffusait un reportage sur l’ouverture du Concours international de caricatures sur l’Holocauste à Téhéran [1]. Les résultats du Concours ont été rendus publics fin mai 2016 sur le site resistart.ir, sous le titre « Gagnants du 2èmeconcours international de dessins et caricatures de l’Holocauste ».
image003
Cérémonie de remise des prix du concours (http://www.defapress.ir/Fa/News/84826 28.5.2016)
 Zéon, le lauréat français du Concours de caricatures sur l’Holocauste
Le gagnant est le Français Zéon, avec une caricature antisémite, qui a pour objet l’Holocauste et le chiffre de 6 millions de victimes, traduites en autant de billets de banque.
Zéon, dessinateur actif sur le site d’Alain Soral Egalité et Réconciliation, est connu pour ses positions antisionistes et antisémites. Il est également proche de l’humoriste antisémite Dieudonné.[2]
SORAL
De gauche à droite : Le dessinateur Zéon, Alain Soral et Dieudonné
A son sujet, Massoud Shojaei Tabatabaei, secrétaire du concours et du concours précédent sur le même thème, précise sur le site resistart.ir que « Zéon n’est que le pseudo de l’artiste français », lauréat du concours. Son occupation étant « l’industrie de l’Holocauste », il « attire beaucoup l’attention ». 
Tabatabaei explique que Zéon ne peut utiliser son vrai nom car « celui qui menace le régime sioniste reçoit, en France, une peine de six mois à six ans de prison. » Tabatabaei explique encore : « Les sionistes usent de leurs outils de propagande et investissent énormément en [propagande] à des fins lucratives… Le régime se sert de l’Holocauste comme prétexte pour piller les terres palestiniennes. »
 Position du régime iranien sur le Concours
Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif avait démenti, à l’ouverture du Concours, tout lien entre le gouvernement iranien et cet événement. Pourtant, Massoud Shojaei Tabatabaei avait souligné, le 27 avril, dans une interview pour le site iranien Nasimonline, que son organisation « coopère avec le ministère de la Culture ». [3]
Dernièrement, Massoud Shojaei Tabatabaei a rapporté que le Guide suprême iranien Ali Khamenei lui avait téléphoné pour lui dire que l’exposition représentait un « excellent travail ». Et de souligner sur le site resistart.ir : « Nous n’avons pas fini. Ce concours n’est que le début de notre principale tâche. »
image005
Mohammad Reza Naqdi, command​ant des Forces paramilitaires du Basij​​, en visite à l’exposition (source : defapress.ir)
 Quelques caricatures du concours
image009
Troisième prix : Mahmoud Nazari (Iran)
image011
Prix spécial : Misha (Russie)
image013
Prix spécial : Saeid Farhangian (Iran)
image015
Prix spécial : Jalal Hajir (Maroc)
image017
Prix spécial : Luc Descheemaeker (Belgique)
Quelques autres caricatures publiées sur le site :
image019
Thomas Lousfeld (France)
image021
Raoul Fernando (Colombie)
image023
Ibrahim Qaneyi (Iran)
image025
Bahram Jalil Noqneda (Iran)
image027
Thomas Lousfeld (France)

Notes :
[2] Source photo :  Blog de Zéon, Zeondessinateur

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Israël fait fermer des bureaux de médias à Hébron...

Les forces de sécurité Israéliennes et des agents du Shin Bet ont mené des descentes dans des sociétés de production et d'informati...