mardi 22 juillet 2014

Le journal "Le Monde" a-t-il un sursaut d’honnêteté ? Encore un effort,



Depuis l’entrée de Tsahal dans la bande de Gaza, les médias parlent benoîtement d’"importation du conflit", de "violences intercommunautaires". Elles sont tout de même un peu à sens unique, les violences "intercommunautaires".

 Cela consiste, en gros, à ce que des jeunes gens d’origine arabo-musulmane s’en prennent à des juifs, manifestant par là leur soutien à leurs "frères" palestiniens opprimés. Ils n’ont d’ailleurs pas attendu le conflit de Gaza pour pratiquer ce sport, et l’agression ou l’injure adressée aux juifs est devenue un phénomène récurrent.

La mort de centaines de femmes et d’enfants palestiniens est un désastre humain qui doit susciter en tout homme l’horreur et la compassion. En conséquence de quoi, il est légitime d’aller casser la figure à un juif de France qui n’y est pour rien. Sans doute parce que ces gens-là, c’est bien connu, forment un lobby. Tout juif est complice.

Que soutiennent-ils, en tant que quoi manifestent-ils, ceux qui cassent du juif, et ceux qui manifestent contre l’opération israélienne ?

Soutiennent-ils le Hamas ? Savent-ils que les textes de référence de ce mouvement n’ont rien à envier à ceux du Parti nazi ? Que son objectif déclaré est de tuer les juifs et de détruire Israël ? Veulent-ils qu’Israël reçoive éternellement ses missiles sans réagir ? Savent-ils que l’intrication des combattants et des civils est telle, à Gaza, que faire le tri lors d’une opération militaire est d’une extrême difficulté ?

Réagissent-ils en tant qu’Arabes ? Mais ils sont français, et en quoi un Français est-il impliqué dans un conflit international, sinon au nom de la justice universelle ? Réagissent-ils alors au nom de la justice universelle ? En tant qu’êtres humains ? Mais alors, pourquoi ne se révoltent-ils pas quand on massacre les Indiens du Chiapas, les Tibétains ? Pourquoi les centaines de milliers de morts, les inconcevables cruautés perpétrées au Darfour ne les jettent-ils pas dans les rues ? 

Tout de même pas parce qu’elles sont le fait des milices d’un régime islamiste ? Pourquoi ne trouvent-ils pas étrange que les communautés juives aient quasiment disparu de tous les pays arabes, après persécutions et spoliations ? Pourquoi ne réclament-ils pas, au nom de la justice, le droit au retour des juifs chassés ?

PROPAGANDE PARANOÏAQUE

S’ils réagissent en tant qu’Arabes, où étaient-ils quand les Syriens ou les Jordaniens massacraient dix fois plus d’Arabes, palestiniens ou non, que Tsahal ? Savent-ils que l’un des rares endroits du Moyen-Orient où les Arabes bénéficient de droits démocratiques, c’est Israël ? Savent-ils que, pour la liberté, la démocratie, les droits de l’homme, il vaut infiniment mieux être arabe en Israël que juif dans un pays arabe, et, à bien des égards, qu’arabe dans un pays arabe ?

Savent-ils qu’Israël soutient financièrement la Palestine, soigne les Palestiniens dans ses hôpitaux ? Que les deux millions d’Arabes israéliens ont leurs députés ? Savent-ils que, si la haine antijuive et le négationnisme se déchaînent dans les pays arabes, attisés par une propagande paranoïaque, qui n’hésite pas à faire usage du faux antisémite des Protocoles des Sages de Sion, la réciproque n’est pas vraie ? Que si de nombreux Israéliens défendent les droits des Arabes, rarissimes sont les Arabes qui défendent des juifs ?

Réagissent-ils en tant que communauté opprimée ? Mais alors, pourquoi les Noirs de France ne s’en prendraient-ils pas aux Arabes qui les exterminent au Soudan ? Pourquoi la communauté indienne ne manifesterait-elle pas contre les régimes arabes du Golfe qui traitent leurs "frères" comme des esclaves ? Voilà qui mettrait de l’ambiance dans la République !

Réagissent-ils en tant que musulmans ? Mais où étaient-ils quand on les massacrait en Bosnie, en Tchétchénie, en Inde ? Leur silence ne s’explique tout de même pas parce que les massacreurs n’étaient pas des juifs, n’est-ce pas ? 

Savent-ils que les musulmans d’Israël pratiquent librement leur culte ? Que l’université hébraïque de Tel-Aviv abonde en jeunes filles voilées ? Combien de juifs en kippa au Caire, à Damas, à Bagdad ? L’exigence de justice est-elle à sens unique ?

On finit donc par se dire que ces manifestations, les violences et les cris de haine qui les accompagnent ne sont motivés ni par la compassion envers les victimes palestiniennes, ni par le souci de la justice, ni même par la solidarité religieuse ou communautaire, mais bien par la bonne vieille haine du juif. On peut massacrer et torturer à travers le monde cent fois plus qu’à Gaza, le vrai coupable, le coupable universel, c’est le juif.

Une poignée de juifs qui transforment un désert en pays prospère et démocratique, au milieu d’un océan de dictatures arabes sanglantes, de misère, d’islamisme et de corruption, une poignée de juifs qui, en outre, décident de ne plus être victimes, voilà qui est insupportable. Il faut donc bien que les juifs soient coupables, sinon où serait la justice ?

Pierre Jourde, romancier, critique littéraire, professeur à l’université de Grenoble-III

31 commentaires:

  1. http://www.egaliteetreconciliation.fr/Pierre-Jourde-militant-sioniste-hysterique-21212.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce discours est tellement vrai, moi qui suis juif je le ressens dans mes tripes. La théorie du complot juif est aussi ridicule qu'irréaliste.
      Si le lobby juif était si puissant qu'on le laisse entendre dans "égalité et réconciliation", on se demande pourquoi autant de juifs préferent quitter la France y compris maintenant pour aller se mettre en danger en Israel....Pourquoi les oeuillères( ou les boules quies) sont elles si confortables pour certains, même avec un texte comme celui là, qui est extrèmement fidèle à la réalité on trouve le moyen de coller un lien comme ça. Cela me dépasse complètement.

      Supprimer
    2. exact ! comme pour tous les cas,ou ns sommes prétendus a l'origine !

      Supprimer
    3. je m'étonne que les médias négligent de rappeler que l'agresseur initial est le Hamas et qu'Israël ne fait que se défendre en répondant ,merci d'avoir le courage d'oser dire toutes ces vérités bravo surtout parce que les explications sont si logiques réalistes et si bien documentées en se basant sur des faits irrefutables. merci pour votre clairvoyance et votre integrité morale et intellectuelle BRAVO ET ENCORE MERCI

      Supprimer
    4. TOUT A FAIT MAIS LE MONDE EST SIMPLEMENT JALOUX ET TOUS CEUX QUI EN VEULENT A CE PAYS PAYS ET CE PETIT PEUPLE QUI FAIT DE SI GRANDES DECOUVERTES POUR TOUTE L HUMANITE SANS EXEPTIONS

      Supprimer
  2. merci d'avoir le courage d'oser dire toutes ces vérités

    RépondreSupprimer
  3. je dois dire tristement d'ailleurs que je suis surprise de constater une telle objectivite chez un intellectuel francais. bravo surtout parce que les explicatio sont si logiques realistes et si bien documentees en se basant sur des faits irrefutables. merci pour votre clairvoyance et votre integrite morale et intellectuelle

    RépondreSupprimer
  4. tout simplement splendide !!! bravo

    RépondreSupprimer
  5. Attention cet article date de 2009. Il est malheureusement complètement d actualité mais ne date pas d'aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  6. enfin ,proclamer la verite !!!bravo

    RépondreSupprimer
  7. A diffuser sur les réseaux sociaux pour lutter contre la désinformation. Merci à l'auteur de l'article de rétablir la vérité.

    RépondreSupprimer
  8. Moi, je ne suis pas Juif mais je vis en Israël depuis deux ans, et je vois ce qui se passe avec le Hamas qui n'est qu'une armée organisée de terroristes dont le seul objectif est de tuer du Juif sans distinction, et a déjà balancé plus de 2000 missiles sur nos têtes. depuis le début de cette guerre qu'ils ont entamée. Mais la technologie Israélienne avec le "dôme de fer" nous protège.
    Bravo pour cet article qui résume bien ce que je pense aussi.

    RépondreSupprimer
  9. moi qui ne suis pas juive et, "milite" pour la Paix entre les peuple je m'inquiète de la folie des hommes qui "satanise" les juifs - seront ils victimes à jamais ? je m'étonne que les médias négligent de rappeler que l'agresseur initial est le Hamas et qu'Israël ne fait que se défendre en répondant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vraiment de n'importe quoi un p lourd de avions des navires des armes interdites contre un peuple qui se défond de jet de pierres une honte !!! heureusement tous les Juifs ne sont pas des sionistes à mon cher Ami jean jack qui m'a orienté vers cette article il n'a qu'a repondre et dire si un jour il a était mal traité au Maroc lui et toute sa famille

      Supprimer
    2. si tout le monde pouvait avoir votre clairvoyance!!!

      Supprimer
  10. Bravo bravo pour cette révélation aux peuples du monde. Je suis actuellement en Israël et je fais le même constat.
    Je ne comprends pas le silence de tous les gouvernements de l'occident alors qu'ils sont parfaitement informés de tout ces propos tenus.
    Nombreux devrait être les journalistes à tenir les mêmes propos.

    RépondreSupprimer
  11. merci pour cette réflexion, intéressante à plus d'un titre. Pourtant, la question de Pierre Jourde sur les motivations réelles des manifestants pro-palestiniens a une réponse assez simple pour une grande part d'entre eux : c'est le sentiment de "solidarité de communauté arabo-musulmane". Ce genre de sentiment "communautariste" (liée à une appartenance ethno-culurelle) est fréquent dans le monde et l'histoire, en témoigne par exemple la manifestation pro-israélienne des juifs de Marseille , hier dimanche...Armand CHANEL
    Cela n'épuise pas tout, effectivement, car :
    - une partie des manifestants le sont pour des raisons humanitaires ("compassion avec les victimes") et ces "militants humanitaires" se retrouvent dans toutes les manif sur la Syrie, l'Irack, l'Ukraine, leTibet....
    - enfin, tu as raison, un troisième groupe, les jeunes des banlieues y touvent là certainement un excutoire à leur "haine".
    Donc, nul besoin ici pour l'essentiel de faire intervenir un anti-sémitisme lié à une croyance en un " complot juif"...
    C'est finalement et paradoxalement P. Jourde qui, dans son article, émet l'idée que toutes ces manif et tous les médias seraient manipulés par un vaste complot "anti-juif"...
    Or, si en réalité il n'en est rien (cf explications multiples plus haut), alors cela a une nom, la paranoïa....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La solidarité avec les Israéliens des juifs de France est plus existentielle, car quasiment tous ont de la famille en Israël (il n'y a qu'un seul état juif... ) alors que les musulmans de France ne connaissent quasiment aucun Palestinien...
      D'autre part, l'angoisse de la disparition et des persécutions est beaucoup plus forte chez les Juifs de par leur histoire, sur ce point il est difficile de parler de "paranoia".
      Les 2 situations ne sont donc pas symétriques.

      Supprimer
  12. Donc, si je comprends bien, mettre dans le même lot tous les juifs de France c’est grave (je suis bien d’accord), par contre vous ne voyez aucun inconvenant pour mettre tous les manifestants dans le même lot d’arabe pro-Hamas casseurs de Juif. Moi j’étais dans certaines de ces manifestation …. Je n’ai pas « cassé » du juif…. J’ai marché auprès des Juifs… les mêmes Juifs qui ne sont pas d’accord avec vous et qu’il ne faut pas mettre dans le même lot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faites vous toutes les manifestations quand des civils malheureusement meurent (donc vous n'arrêtez pas...) ou uniquement quand il s'agit du conflit israëlopalestinien? C'est cela en fait la question que cet article pose. Quelle est la part de l'antisémitisme sous-jacent, assumé ( certains jeunes des banlieues) ou inconscient....

      Supprimer
  13. Tous ces morts, et je dis bien "tous" ces morts, qui depuis tant d'années ensanglantent cette terre de Palestine, appelleront encore et toujours d'autres morts, tant que l'on voudra résoudre le problème né de l'application de la déclaration Balfour par les armes. Car le problème est politique et ne pourra être résolu que par la négociation franche et honnête des deux côtés. Il est évident que les Palestiniens ne doivent pas payer pour les crimes des Européens dans les camps de la mort ni dans les progroms.
    Il est évident que les Palestiniens ne pourront jamais obtenir par les armes les terres spoliés par les colons, qui éloignent chaque jour davantage l'espoir de paix. Les générations de haine se suivront ,fatalement.
    Lorsque les Israéliens auront compris que les Palestiniens essayeront toujours de leur faire payer chaque fois plus lourdement l'absence d'une solution politique, le malheur frappera encore et encore en Palestine. Or c'est le plus fort qui peut imposer la paix, et non pas le plus faible. Aux conditions justes.

    RépondreSupprimer
  14. A quoi bon de commenter si vous triez les commentaires selon vos opinions! Je l'ai vérifié trois fois.

    RépondreSupprimer
  15. Pour avoir dit certaines de ces vérités lors d'un débat public, des "défenseurs des droits de l'Homme" m'ont, d'abord insulté, puis mencé...et j'ai dû sortir, sous portection de l'hémicycle...Mes amis Arabes et mes amis juifs, consternés....Il aura suffi de cinq jeunes braillards pour faire capoter un débat pourtant sans sujets qui fâchent.

    RépondreSupprimer
  16. on veux juste la fin des massacres d'enfants, tous, qu'importe la nationalité, religion, cultures, un seul chose nous fait mal, c'est de voir des enfants (plus de 300 depuis le début des actions israéliennes) .

    Un très beau clip réalisé par des enfants aux Pays-Bas : https://www.youtube.com/watch?v=w84oEbtZOHU&sns=fb

    donc vous pouvez continuer des heures a discuter géo-politique, si aucun d'entre vous n'a de coeur pour un enfant, alors cela ne sert a rien.

    Patrick

    RépondreSupprimer
  17. Peut on mettre on doute le nombre de mort publié par le Hamas meme si un mort est toujours de trop...

    RépondreSupprimer
  18. D'accord avec votre point de vue, dire qu'il ya une vérité

    RépondreSupprimer

En Israël, « Le sens de la fête » devient « C’est la vie »

Eric Toledano et Olivier Nakache se sont rencontrés en colonie de vacances et pendant 20 ans ils ont été successivement pensionnaires, ...