vendredi 10 août 2018

L’armée israélienne détruit le bâtiment du QG du Hamas.....


L'armée détruit le bâtiment du QG du Hamas; "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir" pour ramener le calme, a déclaré Liberman ; Paris déplore les violences...


LIberman : « Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir » pour ramener le calme

Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, promet que « nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir » pour rétablir le calme dans le sud du pays dans un contexte de violence croissante.
Liberman salue la résilience du maire de Sdérot, Alon Davidi, et des conseils régionaux autour de la frontière de Gaza, et celle de leurs résidents et les remercie du soutien qu’ils ont manifesté à Tsahal et aux autres forces de sécurité.

Le 7 août 2018, le ministre de la Défense Avigdor Liberman (c) prend la parole lors d’une réunion avec le chef d’état-major de l’armée israélienne, Gadi Eizenkot (d) et le chef du commandement nord, Yoel Strick (Crédit : Ariel Hermoni / ministère de la Défense)

Gallant : « Nous protégerons nos enfants, peu importe le prix à payer à Gaza »

Le ministre du Logement, Yoav Gallant, ancien chef du Commandement Sud lors de l’opération à Gaza en 2009, affirme que « le Hamas prend en otage deux millions de citoyens palestiniens. S’ils ne se ressaisissent pas d’eux-mêmes, ils remettront Gaza 10 ans en arrière après cette lutte. Tout ce que nous devons faire pour protéger nos citoyens et nos soldats sera fait, quel que soit le prix à payer à Gaza. »
« Nous sommes prêts à faire tout ce qui est nécessaire », a-t-il déclaré lors d’une réunion organisée par Project Israël.
« Si nécessaire, Israël ciblera les dirigeants du Hamas, les chefs de son groupe de lancement de roquettes et finalement tous les membres du Hamas. »
Mais si le Hamas « se comporte bien », Israël répondra de la même manière, dit-il.
« Nous sommes prêts pour la paix », a-t-il déclaré à propos des efforts déployés pour parvenir à un cessez-le-feu. « C’est la position traditionnelle d’Israël. S’ils nous envoient des fleurs, nous leur enverrons des bonbons. Aucun problème avec cela. Espérons la paix et soyons prêts pour la guerre. »

Lapid visite les communautés du sud d’Israël

Le chef du parti centriste de Yesh Atid, Yair Lapid, est en visite à Sdérot, s’entretient avec le maire Alon Davidi et est informé des développements des dernières 24 heures.
« Le Hamas doit comprendre qu’Israël ne tolérera pas les nuits comme celle que nous venons d’avoir avec des tirs de roquettes et de mortiers sur nos femmes et nos enfants », explique Lapid.
« Cette situation est intolérable et insoutenable. Nous ne resterons pas les bras croisés pendant que nos enfants se font bombarder par une organisation terroriste qui utilise ses propres enfants comme boucliers humains. Israël a le droit de se protéger contre le terrorisme. »

Le chef du parti politique Yesh Atid, le député Yair Lapid, dirige une réunion de faction à la Knesset, le 18 juin 2018. (Miriam Alster/Flash90)
– Judah Ari Gross

Le festival de la montgolfière annulé

Les organisateurs annulent le festival de la montgolfière près de Gaza pour des raisons de sécurité.
Le festival international des montgolfières au parc national de Habsor, situé à une dizaine de kilomètres de la frontière de Gaza, est annulé, selon les organisateurs, dans un contexte de tensions croissantes et d’attaques de roquettes depuis Gaza.
Le festival devait avoir lieu jeudi et vendredi.
Jeudi également, la performance du groupe « Quarter to Africa » au kibboutz Kissufim, situé à peine à deux kilomètres de la frontière de Gaza, a été reportée indéfiniment.

Tsahal bombarde des tunnels d’attaque du Hamas

Des avions de combat israéliens bombardent deux tunnels d’attaque du Hamas le long de la côte centrale de Gaza, ainsi qu’un tunnel dans le nord de la bande et une installation militaire à l’est de la ville méridionale de Rafah, en représailles aux plus de 180 roquettes et obus de mortier tirés sur Israël, a indiqué l’armée.
« Les attaques de grande envergure menées par l’armée israélienne ont endommagé et détruit quelque 150 cibles militaires et stratégiques appartenant à l’organisation terroriste palestinienne du Hamas, ce qui représente un coup dur pour le Hamas », a indiqué l’armée dans un communiqué.
L’armée avertit le groupe terroriste qu’il « subira les conséquences de ses activités terroristes contre les citoyens israéliens ».

L’entrée d’un tunnel du Hamas circulant sous la frontière entre la bande de Gaza et Israël, le 5 mai 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)
– Judah Ari Gross

L’armée israélienne publie un bilan des tirs du Hamas et de ses ripostes

L’armée israélienne a déclaré que plus de 180 roquettes et obus de mortier avaient été tirés depuis mercredi soir dans le sud d’Israël, blessant au moins sept personnes, dont une femme originaire de Thailande, et provoquant des actes de panique.
Le système de défense antimissile du Dôme de fer a intercepté 30 projectiles entrants dirigés vers des zones de population.
La plupart des autres roquettes ont atterri dans des champs ouverts, selon l’armée.
En réponse aux attaques qui ont endommagé des maisons, des entreprises et des infrastructures israéliennes, l’armée israélienne a déclaré avoir bombardé environ 150 cibles dans la bande de Gaza.
– Judah Ari Gross

Steinitz : Nous sommes « vers une escalade et une opération militaire »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu réunit jeudi après-midi le cabinet de sécurité, forum restreint examinant les questions stratégiques.
Le cabinet devrait évaluer la situation et les perspectives des discussions indirectes en cours pour forger une trêve à long-terme.
L’un des membres du cabinet, le ministre de l’Energie Yuval Steinitz, a reflété le pessimisme ambiant quant aux chances de cette entreprise.
« Nous sommes à la croisée des chemins, et la question est de savoir si nous allons vers un arrangement (avec le Hamas) ou vers une escalade et une opération militaire (israélienne) lourde. Pour le moment, il semble que nous nous acheminions vers la deuxième option », a-t-il dit à la radio publique.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’entretient avec le ministre de l’Energie Yuval Steinitz lors d’une réunion du Likoud à la Knesset le 29 mai 2017. (Yonatan Sindel / Flash90)
– avec AFP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Mahmoud Abbas effondré, Dieudonné en pleurs ,La Nazisphère en deuil après la mort de Faurisson....

Tous les négationnistes sont aujourd’hui en larmes car Faurisson ,leur maitre à hair le juif est mort. Nous n’avons qu’un conseil à d...